Alerte Infos

Les Etats-Unis pour une élection ouverte à Madagascar

Vendredi 5 Juillet 2013

Les Etats-Unis pour une élection ouverte à Madagascar
Les Etats-Unis ont plaidé pour une présidentielle ouverte à tous les candidats ayant été jugés légaux, en vertu de la loi en vigueur à Madagascar et conformément à l’esprit de la feuille de route de sortie de crise. (source : linfo.re)



La position des Etats-Unis par rapport à la crise malgache se démarque de celle du reste de la communauté internationale. A l’occasion de l’Independance Day, qui marque le 237e anniversaire de la naissance des Etats-Unis d’Amérique, mercredi 3 juillet, le Chargé d’Affaires Eric Wong a plaidé pour la tenue d’une « élection présidentielle open », sans exclusion aucune, rapporte L’Express de Madagascar.

Alors que des voix s’élèvent dans les instances internationales pour exiger le retrait des candidatures de Andry Rajoelina, Lalao Ravalomanana et Didier Ratsiraka, l’ambassade américaine à Tananarive se montre favorable plutôt à la participation de tous les candidats ayant été jugés légaux, aux yeux de la loi malgache et conformément à l’esprit de la feuille de route de la SADC (Communauté de développement d’Afrique australe).

Le diplomate américain Eric Wong a déclaré que « la tenue des élections libres, justes et transparentes (…) constitue la seule voie vers l’avant ». Il ajoute que « les crises à répétition à Madagascar sont souvent nées des élections contestées, quand des parties prenantes principales se sentent exclues du processus ».

Pour éviter de reproduire les erreurs du passé, « les Etats-Unis soutiennent un processus électoral qui accepte tout candidat remplissant de manière légitime et juste les conditions légales pour la candidature, telles que prévues par la loi en vigueur à Madagascar et conformément à l’esprit et la lettre de la feuille de route de la SADC », organe en charge de la médiation sur le conflit malgache.

« De prime abord, les déclarations d’Eric Wong tendent vers la tenue de la présidentielle avec les 41 candidats » officiels, y compris Andry Rajoelina, président de la transition, Lalao Ravalomanana, ancienne première dame et Didier Ratsiraka, ex-président, commente le quotidien L’Express de Madagascar.

Le Chargé d’Affaires américain précise que « les Etats-Unis ne vont pas juger d’avance une quelconque élection » mais « nous soutenons le droit du peuple malagasy de choisir son dirigeant dans le cadre d’une élection libre, juste et crédible ». Une telle prise de position apportera un nouveau « souffle pour les trois candidats décriés », conclut L’Express de Madagascar.

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar