Brèves Madagascar

Les parents victimes de fausses promesses

Mercredi 17 Août 2016

Photo d'illustration
Photo d'illustration

Actuellement, les parents des élèves dans les écoles primaires publiques auraient dû être exemptés d’un fardeau : les frais d’inscriptions.


Rappelons-le que le Président avait fait une promesse aux parents sur la gratuité de l’inscription et réinscription dans les EPP. Mais, à partir de cette année scolaire, ces droits vont augmenter, selon le Ministère de l’Education Nationale, vu qu’aucune solution n’est encore définie à ce jour.

Effectivement, les parents devront débourser plus d’argent que prévu, du fait que si avant les droits étaient de 13 000 Ariary, maintenant le coût est de 20 000 Ariary. Cela peut également augmenter encore, en fonction des besoins de l’établissement. Il est vrai que cet argent sert à l’approvisionnement de petites fournitures comme les craies mais en grande partie il sert à rémunérer les maîtres FRAM ou les enseignants non-fonctionnaires.


Malgré cette hausse, les parents doivent scolariser leurs enfants, même avec de maigres moyens, et n’ont d’autres choix que de se plier à cette dure réalité pour permettre un avenir meilleur à leurs enfants.

Pascal Fanomezana RAZAFIMANDIMBY

Infos Diaspora | Brèves Madagascar