Brèves Madagascar

Les polices municipales d’Antananarivo auraient causé la mort d’une sexagénaire

Mardi 25 Octobre 2016

Une victime, vieille dame, a été déplorée lors de l’éternelle poursuite entre les agents municipaux et les vendeurs ambulants de la commune urbaine d’Antananarivo.

L’histoire se déroulait dimanche dernier. Selon une vendeuse, qui avait été là lors de la poursuite dans l’axe d’Antaninarenina, un agent a poussé la vieille dame dont le nom est méconnu, mais tout le monde utilisait le sobriquet « Ramamany » pour l’appeler. Cette dernière tombe par terre. Mais les agents n’ont pas pris la peine de la relever, ils se sont seulement empressés de saisir les petits articles de vente de Ramamany et son sac à main. Cette dernière a commencé à ressentir de la douleur et a été emmenée à l’hôpital vers 18 h, mais vers 22 h elle décède, continue toujours la vendeuse.

Cette affaire est encore à suivre, car les vendeurs ambulants ont peur qu’elle soit étouffée. Ce sont ces vendeurs qui vont s’occuper du corps sans vie de cette dame, car on ignore complètement qui elle est.
Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar