Alerte Infos

Les rugbymen se mobilisent pour les jeunes de Madagascar

Jeudi 19 Novembre 2015

Le rugby rime avec générosité, sur les terrains de sport mais aussi dans la vie de tous les jours. L'histoire merveilleuse qui s'est tissée entre Saint-Girons, Aubusson et l'île de Madagascar, grâce à André Granereau, en est encore la preuve.

Après avoir dirigé le lycée Jolimont, à Toulouse, véritable vivier pour les équipes de rugby du Stade toulousain grâce à sa section sport-études, André Granereau habite désormais la cité couserannaise. Avec son ami Pierre Villepreux, ancien joueur de l'équipe de France, André avait découvert la réalité du rugby et de la vie sur l'île de Madagascar lors d'une tournée des élèves de la section rugby de Jolimont. Depuis, un très long chemin a été parcouru.

André Granereau anime, en effet, depuis dix-neuf ans l'association L'École de la vie de Madagascar, dont l'objectif est d'aider les enfants des bas quartiers d'Antananarivo et la population de quelques villages de brousse. Les initiatives de l'association pour trouver des financements ne se comptent plus, mais la dernière en date est exceptionnelle.

Fin août, à Aubusson, cité internationale de la tapisserie, une tombée de métier (1) a fait suite à la journée «Rugby solidarité» organisée en présence d'André Granereau. Le club de rugby local s'était engagé à faire tisser une tapisserie pour L'École de la vie de Madagascar. Cette tapisserie, exposée dans le magasin Le Pistoulet, rue du Pujol à Saint-Girons, a été créée à partir du logo dessiné par l'épouse d'André. Elle représente un palmier avec au premier plan un lémurien tenant un ballon de rugby. André Granereau a décidé d'organiser une tombola dont le premier prix est cette véritable œuvre d'art, d'une valeur de 5 000 euros. Vingt tableaux offerts par l'Association des artistes peintres amateurs toulousains seront aussi à gagner. Tous les fonds récoltés seront intégralement investis pour venir en aide aux jeunes rugbymen malgaches. La commercialisation des billets de la tombola a commencé.

(1) La tombée de métier est le moment où l'on sépare la tapisserie du métier à tisser.

Source : LaDepeche.fr

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar