Brèves Madagascar

Lutte contre le blanchiment d’argent et de financement de terrorisme

Vendredi 10 Février 2017

Faille sur les cadres légales de Madagascar


Photo illustration (deuxième prix du concours Transparency International)
Photo illustration (deuxième prix du concours Transparency International)
Selon le communiqué de l’Eastern and Southern Africa Anti-Money Laundering Group avec la Banque Mondiale, les résultats de Madagascar sur le dispositif lutte contre le blanchiment des capitaux et de financement de terrorisme ne sont pas encore conformes aux normes internationales.

Madagascar a commencé à intégré ce groupe au mois de septembre 2016 dans le cadre dans le cadre de l’évaluation mutuelle de la Banque Mondiale sur ce dispositif. Les équipes d’évaluation ont fait la rencontre de différentes institutions : publiques, privées et les sociétés civiles. Les résultats au niveau des services comme le SAMIFIN et BIANCO ont été satisfaisants tandis que les failles ont été identifiées sur les cadres législatifs et la chaîne anti-pénale anti-corruption de Madagascar. Leur restitution ont défini que le pays devra faire des efforts, particulièrement sur sa politique nationale.
Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar