Alerte Infos

Madagascar : 11 cadavres découverts en pleine forêt

Mercredi 20 Juin 2012

Madagascar : 11 cadavres découverts en pleine forêt
Onze corps ont été découverts en plein cœur de la forêt de Masiakatantely, dans le district de Befotaka, au Sud de Madagascar. Huit cadavres étaient vêtus d’uniformes militaires. (source : .linfo.re)

Ces découvertes macabres ont été faites alors que les forces de l’ordre préparent un assaut contre Remenabila et ses hommes, un gang de voleurs de zébus auteurs de l’embuscade meurtrière contre militaires et gendarmes, il y a près de deux semaines.

Ce sont des villageois des localités environnantes qui ont retrouvé les corps en plein cœur de la forêt impénétrable de Masiakatantely, à quelques dizaines de kilomètres de Midongy Atsimo, et à environ 80 kilomètres d’Esira (Amboasary Sud).

De source locale, les cadavres, dont huit vêtus d’uniformes militaires et trois autres en tenue civile, présenteraient des traces de blessures graves. Selon toute vraisemblance, « ils ont été tués par balles », d’après les recoupements de Midi Madagasikara. Il pourrait s’agir des militaires portés disparus il y a près de quinze jours lors de l’accrochage de Bekolintsa, où quelque 25 militaires et gendarmes sont tombés dans le guet-apens tendu par Remenabila et sa bande. Ce jour-là, les éléments des forces de l’ordre remontaient les traces du bétail dérobé lors qu’ils ont été cernés par une horde de voleurs de zébus, armés de Kalachnikov et de fusils de chasse.

A l’heure actuelle, les habitants des villages bordant la forêt de Masiakatantely s’organisent pour récupérer les corps et les ramener au district de Befotaka, où des militaires se chargeront de les transférer à Fort-Dauphin.

« Actuellement, les fokonolona (villageois) sont à pied d’œuvre dans l’acheminement des corps à Tolagnaro (Fort-Dauphin). Si tout se déroule comme prévu, les villageois d’Iabohazo vont se charger de les conduire jusqu’à la commune rurale de Bekofafa puis à Befotaka. C’est seulement à ce stade que les forces de l’ordre vont prendre en main les dépouilles pour les acheminer à Tolagnaro en passant par Vangaindrano », explique dans les colonnes de L’Express de Madagascar le chef de la région d’Anosy Guillaume Venance Randriantefiarison.

Ces onze corps sans vie ont été découverts alors que des centaines de gendarmes et militaires s’apprêtent à prendre d’assaut le village d’Iabohazo, où se sont retranchés Remenabila et ses hommes. Parallèlement, un avion léger de l’armée, un Tétras, effectue depuis quelques jours une surveillance aérienne de la région de Bekolintsa afin de localiser et débusquer les bandits.

Sources : Midi Madagasikara, L’Express de Madagascar

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar