Alerte Infos

Madagascar: 40 maisons brûlées à Betroka

Jeudi 25 Octobre 2012

Info Madagascar - 40 maisons brûlés (photo DR)
Info Madagascar - 40 maisons brûlés (photo DR)
Un village, considéré comme étant un refuge de bandits et de trafiquants de drogue, a été incendié par les forces de l’ordre à Betroka, dans le sud de Madagascar. Des milliers d’hectares de champ de cannabis ont également été brûlés. (source : .linfo.re)


Descente musclée dans le sud de la Grande île. Les forces de l’ordre ont déployé quelque 90 hommes pour procéder au démantèlement du village de Miariomby, considéré comme étant un camp de ‘dahalo’ et de trafiquants de drogue.

Une mission couronnée de succès, d’après le quotidien local Midi Madagasikara. Le hameau d’une quarantaine de toits, éparpillés sur cinq endroits, a été rasé par les militaires et gendarmes des forces spéciales mixtes. Ces derniers ont également détruit des tonnes de cannabis sur une plantation qui s’étend sur des milliers d’hectares.

« Quand ils sont arrivés à Miariomby, le village était complètement désert. Il n’y avait pas âme qui vive. Les dahalo ont abandonné leur repaire bien avant l’arrivée des forces de l’ordre. Sur les lieux, les pacificateurs n’ont découvert que des semences et des feuilles de cannabis », rapporte à la presse un officier supérieur de la gendarmerie.

« Les dahalo ont défriché la forêt et le périmètre du corridor forestier pour y planter du cannabis. Il a fallu trois jours aux pacificateurs pour mettre la dernière main à l’opération de destruction », poursuit l’officier. Selon lui, « Il y avait eu des zébus dans la forêt de Miariomby mais c’était des zébus sauvages. Par contre, les dahalo s’y sont bel et bien cachés vendredi (dernier) et ont tiré sur les positions des forces de l’ordre. Voilà pourquoi, nous avons déployé l’hélicoptère de l’armée pour un appui aérien mais les dahalo ont rapidement quitté les lieux », détaille-t-il à Midi Madagasikara.

« Les trafiquants de drogue ont défriché des milliers d’hectares dans une réserve naturelle. Les arbres abattus ont fait place à des plants de cannabis. D’après les constats, la culture de drogue se développe dangereusement dans la forêt profonde », rapporte pour sa part le journal L’Express de Madagascar.

Les éléments des forces de l’ordre sont tombés sur un village abandonné, mais ils ne sont pas rentrés les mains vides, selon les médias locaux. L’officier a fait savoir qu’un présumé dahalo - voleur de zébus - a été capturé au cours de l’expédition à Miariomby dans la nuit de dimanche à lundi.

Pour autant, ceux qui courent encore dans la nature continuent de sévir. « Ces derniers jours, des lettres anonymes qui ont circulé à Betroka ont fini par créer un champ propice à la défiance. A tort ou à raison, certains accusent des gens de dahalo et donnent leurs noms aux forces de l’ordre. Au pire de cas, cela pourrait conduire à une vindicte populaire », raconte une source locale.

sources : Midi Madagasikara, L’Express de Madagascar
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar