Alerte Infos

Madagascar : 41ème 13 mai - Une journée de méditation

Lundi 13 Mai 2013

Edgard Razafindravahy rassemble toutes les tendances et toutes les mouvances à l’Hôtel de ville
Edgard Razafindravahy rassemble toutes les tendances et toutes les mouvances à l’Hôtel de ville
Hôtel de ville et place du Treize mai, deux noms étroitement liés par l'histoire. Ils restent plus que jamais d'actualité.

Que reste-t-il des « acquis » de la révolution du 13 mai 1972, quarante et un an après Le pire est-il à venir à l'allure où vont les choses Le fait est que le pays semble s'éloigner de plus en plus des objectifs de ce soulèvement populaire contre la néo-colonisation. Il a perdu ses repères, ses valeurs et navigue à vue au gré des régimes successifs et des faux « messies » sur lesquels la population jette son dévolu dans l'espoir de pouvoir en finir avec la cupidité et le cynisme des politiciens.

Mais depuis quarante ans, la déception est toujours au carrefour de chaque changement qui a pris ses racines, à tous les coups sur la place du 13 mai jusqu'en 2010, année de renaissance de l'Hôtel de ville.

Le prétendu messie est en fait un redoutable bourreau.Il est plus que jamais temps de conjurer ce mauvais sort à un moment où la pays s'apprête à organiser des élections libres, transparentes et démocratiques pour que l'alternance-manivelle ne rythme plus les changements politiques.

C'est ainsi que le PDS d'Antananarivo, Edgard Razafindravahy, premier magistrat de la ville à occuper l'Hôtel de ville restauré, fait appel à quelques personnalités civiles et politiques pour une demi-journée de méditation autour de ce souvenir douloureux. « Il s'agit, à la fois, d'un devoir de mémoire face à l'histoire et d'une modeste contribution à l'apaisement et à la réconciliation à un moment où le pays traverse la plus grave crise qu'il ait jamais vécue. Le souvenir du 13 mai offre une opportunité aux uns et aux autres de mettre à plat tous les différends, de trouver une plate-forme de rassem­blement au nom du patriotisme, de penser au développement réel, de faire des différences des atouts, un levier pour en finir avec cette crise », a tenu à souligner le PDS. Il a annoncé la présence effective, pour cette journée, du Président de la Transition Andry Rajoelina, de celui du CST Dolin Rasolosoa et du CT Mamy Rakotoarivelo ainsi que d'autres personnalités du monde politique.

Une première, en fait, étant donné que le souvenir du 13 mai n'a jamais eu un caractère officiel malgré le souhait des principaux acteurs de l'époque d'en faire un jour ferié. Au mieux , on peut en faire une...transition pour passer de l'autre côté de l'histoire.

(source : lexpressmada.com)


N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar