Alerte Infos

Madagascar : 5 morts et 177 blessés le jour de Noël

Jeudi 27 Décembre 2012

Madagascar : 5 morts et 177 blessés le jour de Noël
Cinq personnes sont décédées et plus d’une centaine d’autres blessées dans divers drames qui ont émaillé la fête de Noël à Madagascar. (source : linfo.re)

Fusillades, accidents, bagarres et attaques à main armée ont fait des morts et quelque 177 blessés, de lundi 24 à mardi 25 décembre, selon L’Express de Madagascar.

Comme chaque année, divers drames ont assombri la fête de Noël dans la Grande île, principalement dans la capitale Antananarivo. « Un médecin a trouvé la mort, un jeune a succombé à de multiples empalements, un détrousseur présumé a été abattu et un villageois a été fusillé », résume le quotidien qui relaie un bilan de 5 morts au total.

Dans la matinée de lundi vers 10 heures, la police a frappé à Ambanidia, où un homme soupçonné d’avoir détroussé un ressortissant étranger a été tué d’une balle dans la tête. Le bandit aurait tenté de braquer un véhicule conduit par une femme d’origine étrangère lorsque les forces de l’ordre sont intervenues. Les policiers ont fait usage de leurs armes, tuant sur le coup le présumé détrousseur, mais manquant de peu ses huit complices.

Quelques heures plus tard, vers 18 heures, un jeune médecin de 34 ans a été mortellement agressé par un groupe d’individus dans le quartier des 67 hectares. Il a succombé à un violent coup à la tête, selon L’Express de Madagascar. Les premières constatations font état d’une fracture de l’os nasal. Ses agresseurs présumés n’ont pu être interpellés pour le moment.

Dans la même soirée, toujours à Antananarivo, un jeune homme de 19 ans s’est fait empaler sur des barres de fer, alors qu’il tentait d’escalader une clôture à Tsaralalàna. Nul ne sait si la victime avait essayé de commettre une effraction.

Le lendemain, soit mardi matin, un jeune homme de 20 ans a été retrouvé mort à bord de son véhicule. Il pourrait s’agir d’un accident de la route, dont les
circonstances sont encore floues, d’après L’Express de Madagascar.

Plusieurs kilomètres plus loin, dans le village de Bemahatazana Tsiroanomandidy, ce sont les voleurs de bœufs qui ont fait parler d’eux, la veille de Noël, aux alentours de 21h30. Après avoir dérobé 70 têtes de bovidés, les dahalo, armés de fusils, ont fait feu sur des villageois, tuant l’un d’eux et blessant un autre.

Parmi les 177 blessés transportés à l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona, la plupart ont été victimes de bagarres, d’abus d’alcool, d’accidents domestiques ou de circulation … Les cas les plus graves concernent notamment deux adolescents, qui ont été poignardés à Antandrokomby Anosizato, tandis qu’un autre a reçu des coups de bouteilles à Manarintsoa Isotry. Au total, « 12 cas de coma éthylique et 5 tentatives de suicide » ont été admis au service de réanimation, conclut L’Express, sans préciser si leurs jours sont en danger.

source : L’Express de Madagascar

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar