Alerte Infos

Madagascar : 7 morts dans un accident de la route

Lundi 3 Février 2014

Sept personnes ont été tuées et six autres blessées suite à une collision frontale entre un taxi-brousse et un camion, survenue samedi sur la route nationale n°2 reliant Tamatave et Tananarive.

Un très grave accident de la route a ensanglanté samedi l’axe RN2, qui relie Tamatave et Tananarive. Roulant à vive allure en direction de la capitale malgache, un taxi-brousse remplis de passagers s’est encastré frontalement sur un camion de transport de marchandises.

Le bilan de la collision est très lourd, rapporte le quotidien local Les Nouvelles, qui a annoncé au total sept morts et six blessés. Ce drame est survenu en début de matinée aux alentours de 9h 30 au niveau du lieu dit Ambodivoantangena, commune rurale de Sahamandrevo à 22 km de l’entrée de la ville de Brickaville.

D’après les premiers éléments recueillis par la gendarmerie locale, la négligence du chauffeur et l’excès de vitesse étaient à l’origine de l’accident. Le taxi-brousse accidenté se serait engagé dans une course-poursuite avec un autre taxi-brousse lorsque le pire s’est produit.

« Les deux minibus ont fait la course depuis Ampasamadinika Sahavalaina. Notre chauffeur a roulé à vive allure et l’imprévu s’est déclaré quand il a doublé un camion en arrêt. Au moment de la manœuvre, un autre camion est venu du sens inverse. La collision était inévitable », raconte un rescapé dans les colonnes du journal Les Nouvelles.

La violence du choc a été telle que quatre passagers ont été tués sur le coup. Grièvement blessés, neuf passagers ont été évacués d’urgence vers l’hôpital de Tamatave - distant de 70 km du lieu de l’accident - mais trois d’entre eux ont succombé à leurs blessures en cours de route.

D’après L’Express de Madagascar, le taxi-brousse, de marque Hyundai, a été « littéralement broyé par le poids-lourd », un accident à l’issue duquel « seul un survivant était conscient ». Figurant parmi les victimes, le conducteur était tristement célèbre pour les nombreuses doléances dont il faisait l’objet à cause de sa conduite dangereuse.

« Cela fait trois mois qu’il a été engagé et la coopérative a reçu pas mal de doléances sur sa façon de conduire », confirme un guichetier de la coopérative Anjara Trans, où était affilié le minibus accidenté. Pour l’heure, la brigade de la sécurité routière de Birckaville poursuit son enquête afin de connaître les circonstances exactes entourant cette tragédie.

(Source : http://www.linfo.re )
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar