Alerte Infos

Madagascar - Ambatondrazaka : Razafindravahy sort ses griffes

Lundi 23 Septembre 2013

Madagascar - Ambatondrazaka : Razafindravahy sort ses griffes
Pourquoi les ministres, qui n’ont jamais développé le pays jusqu’ici, se portent-ils candidats "Posez-leur la question, pour qu’ils s’expliquent… si jamais, ils osent vous affronter"... (source : lexpressmada.com)

... a déclaré Edgard Razafindravahy lors de sa causerie avec les habitants d’Ambatosoratra, commune rurale à 25km d’Amba­tondrazaka.

Sillonnant plusieurs communes et villages, l’ancien président de la Délégation spéciale d’Antana­narivo (PDS) a fait part de sa réflexion tout au long de son déplacement dans d’Alaotra-Mangoro. "La population éprouve toujours des difficultés dans l’accès aux services sociaux de base (…) Qu’ont-ils (les membres du gouvernement) fait, à part proposer un programme peu reluisant à la population", a-t-il soutenu lors d’un rassemblement dans la capitale de la région d’Alaotra-Mangoro, samedi après-midi.
L’ancien opérateur économique n’a pas cité de noms au cours de son intervention. Mais il n’est pas exclu que cela concerne plusieurs membres des gouvernements successifs, depuis le régime Ravalomanana, en passant par la transition, qui se portent candidat à la présidentielle.

Edgard Razafindravahy clarifie l’esprit qu’il compte insuffler à sa campagne électorale, le moment venu. "Certains sont montés sur l’estrade. Pourquoi n’ont- ils rien dit. Il ne s’agit pas seulement de faire danser les gens. Il faut leur [autres candidats] demander s’ils savent cultiver et cuire le riz", réagit-il.

Etat fort

Des remarques ont été entendues sur son choix d’un artiste local et du groupe Big MJ face à l’absence d’artistes de grosse pointure lors de son rassemblement, contrairement à d’autres candidats qui sont passés dans le Grenier à riz.

L’ancien PDS d’Antana­narivo insiste sur sa politique de proximité incluant les maires, les derniers élus du régime encore en activité, dans son projet. "Il y a des gens qui disent que ces derniers sont avec eux. Mais les maires sont avec nous", rectifie-t-il en présentant certains élus locaux. "Nous connaissons les vraies préoccupations des gens et nous sommes prêts à traiter celles-ci depuis la base. Ça ne sert à rien si on ne connaît pas les aspirations de la population", conclut-il.
L’ancien opérateur économique fait, en même temps, une remarque sur sa vision. "Certains affirment qu’il nous faut un État fort. Comment peut-on en arriver là si la population reste sans eau, ni électricité Il faut d’abord que le peuple ait ce qu’il mérite, au niveau des fokontany, des régions, pour arriver à un pays stable et fort", argumente-t-il.

Vendredi, Edgard Raza­findravahy a opté pour des contacts directs avec les habitants bordant la Route nationale 44 (RN 44). Il s’est arrêté à Ambohibary, à Marovoay, à Morarano Gare, à Amboa­sary Gare, à Andain­go, à Andilanatoby et à Mana­kam­ba andrefana, avant son arrivée dans la capitale de la région d’Alaotra-Mangoro.

Iloniaina Alain
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar