Alerte Infos

Madagascar : Beraketa - Un médecin tué avec des armes de guerre

Vendredi 23 Août 2013

Maka Alphonse, membre du congrès de la transition, originaire du sud
Maka Alphonse, membre du congrès de la transition, originaire du sud
Des bandits armés jusqu'aux dents ont exécuté un médecin diplômé d'État à Beraketa, mardi. Son épouse a été blessée par balle et des millions d'ariary ont été dérobés. (source : lexpressmada.com)

Un acte de banditisme qui dé­passe l'enten­dement. Dans la soirée d'avant-hier, un médecin diplômé d'État en service à Fanazava Beraketa, a été froidement tué par une escouade de bandits lourdement armés, lors de l'attaque de son foyer. Les assaillants s'en sont également pris à son épouse. Frappée d'une balle à la cuisse, cette dernière se trouve dans un état préoccupant.

Propriétaire terrien dans le district, le couple pris pour cible exerce également des activités agricoles. De source de la gendarmerie, les victimes venaient d'écouler leur production d'arachide lorsque les malfaiteurs ont pris d'assaut leur foyer. Les préjudices déclarés aux enquêteurs révèlent que les brigands ont fait main basse sur près de six millions d'ariary en numéraires. Dans la foulée, ils se sont emparés d'un coffret contenant des bijoux en or.
La bande a pris la poudre d'escampette après avoir mis à sac la maison et dérobé au passage les objets de valeur à portée de main.

Les élites attaquées

Selon les informations recueillies sur place, les bandits qui ont sévi, sont équipés d'armes de guerre.
Venue à la rescousse après avoir été alertée, la gendarmerie à d'ailleurs mis la main sur trois étuis provenant de fusils Kalachnikov. Les enquêteurs tentent actuellement de déterminer la provenance des ces armes des forces de l'ordre, tombées entre les mains de bandits redoutables. De ce fait, ils ont relevé les lots des cartouches utilisés.
Natif de Beraketa, le médecin abattu préparait une spécialisation, lorsque ce drame est venu déchirer sa famille.

« L'heure est grave », lâche Maka Alphonse, membre du congrès de la transition, originaire du sud.
«Sans foi ni loi, les dahalo s'attaquent aujourd'hui aux élites de leur région même. Je doute fort qu'un autre médecin soit enthousiaste, à l'idée d'être affecté au poste de leur confrère tombé sous les balles de bandits de grand chemin, compte tenu de l'insécurité qui prévaut dans cette zone et tout en sachant que le défunt est natif même du district où il a été tué, après y avoir servi durant des années », poursuit le parlementaire de la Transition.

À l'entendre, les forces de l'ordre manquent cruellement d'effectifs et de matériel, bien qu'ils font de leur mieux pour contrecarrer l'insécurité, d'où la persistance de ces attaques armées gravissimes. Par ailleurs, il concède que des éléments véreux seraient de mèche avec ces malfaiteurs.

Seth Andriamarohasina
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar