Alerte Infos

Madagascar-Bois de rose : Deux conteneurs rapatriés de Malaisie

Mardi 31 Juillet 2012

Les deux conteneurs revenus de Malaisie à leur arrivée au port de Toamasina, samedi
Les deux conteneurs revenus de Malaisie à leur arrivée au port de Toamasina, samedi
La douane a rapatrié deux conteneurs de bois de rose en provenance de Malaisie. L''affaire a déjà été confiée aux autorités judiciaires d'Anosy, dans la capitale malgache. (source : lexpress.mu)

L'exportation illicite de bois de rose se poursuit. Un bateau transportant deux conteneurs de ce bois précieux a accosté au port de Toamasina très tôt samedi. Les produits ont été rapatriés de Malaisie par la direction générale des douanes (DGD), et devaient rejoindre la Chine. Une source au courant du dossier rapporte que, normalement, il devait y avoir au moins sept conteneurs.

Sept conteneurs au total

« Au mois de juin, un Chinois a fait l'objet d'une fouille à l'aéroport d'Ivato. Des documents sur l'exportation de 16 m3 de bois de rose, soit près de sept conteneurs, ont été découverts dans son sac. Après concertation des responsables concernés auprès de l'aéroport, le Chinois a été embarqué, mais les documents ont été photocopiés. Après étude minutieuse, il s'est avéré que tout était faux. Les copies ont été envoyées auprès de tous les services concernés, dont la douane. Celle-ci a demandé le rapatriement des conteneurs en question, mais seuls deux sont arrivés à destination », raconte une source au courant du dossier.

Des cadres du ministère de l'Environnement et des forêts, se sont rendus au port de Toamasina dans la journée de samedi pour constater les faits. Mais des consignes en provenance de la direction générale des douanes leur ont formellement interdit la manipulation de «ces marchandises litigieuses ». L'affaire aurait déjà fait l'objet d'un procès verbal de saisie, conformément à la législation et la règlementation douanière. Elle a ainsi été confiée aux autorités judiciaires du parquet d'Anosy, à Antananarivo.

Conflit de compétence

Cette démarche a suscité l'interrogation des techniciens du ministère de l'Environnement. « C'est une infraction forestière, et non une fraude douanière. Les faux documents découverts concernent les produits. En plus, il s'agit de la transgression de l'ordonnance 001-2011 du 08 août 2011 qui interdit la coupe, le transport, l'exploitation et l'exportation du bois de rose », précise un forestier. Il soutient qu'au moins une enquête parallèle devrait être menée, et que le dossier ne devrait pas encore être renvoyé au tribunal.

La méfiance est ainsi au rendez-vous. Elle l'est encore plus, dans la mesure où les condamnés se limitent, en général, aux sous-fifres. Le réseau qui procède à l'exploitation illicite du bois de rose n'a pas encore été démantelé. Malgré la pression des organismes internationaux et des superpuissances telles que les États-Unis, le trafic continue et bénéficie à une minorité. Or, le prix du kilo de ce produit est apparemment estimé entre 5 à 25 dollars. Un rondin peut atteindre 150 kilos. Des questions se posent également sur les raisons qui empêchent l'avancement de la procédure de mise en vente des bois déjà saisis, a estimé en 2011 à 8997 rondins.

(Judicaëlle Saraléa/L’Express de Madagascar)
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar