Alerte Infos

Madagascar : Commémoration du 30ème anniversaire de la levée de l'interdit des jumeaux de Mananjary

Vendredi 6 Juillet 2012

Madagascar : Commémoration du 30ème anniversaire de la levée de l'interdit des jumeaux de Mananjary
Antananarivo (Xinhua) - La commémoration du 30ème anniversaire de la levée de l'interdit des jumeaux de Mananjary, au sud-est de la Grande Ile, a été célébrée jeudi à Fanivelona, un village situé à 100 Km au nord de Mananjary, selon le communiqué du PNUD à Madagascar. (source : afriquinfos.com)

Le village de Fanivelona où habite une partie de l'ethnie Antambahoaka, a été la première localité de Mananjary située à 450 kilomètres d'Antananarivo, la capitale malgache, à bannir la pratique ancestrale « fady kambana », ou « tabou des jumeaux ».

Cette pratique datée de plusieurs années, oblige les parents de cette ethnie à mettre les jumeaux à l'écart des autres membres de la famille sous prétexte qu'une malédiction frapperait ces jumeaux et ses parents biologiques si les deux enfants sont élevés ensemble.

En cas de résistance, la famille qui ne voulait pas suivre cette pratique ancestrale est obligée de déménager, de quitter la région et de vivre loin de la ville. En même temps, elle est interdite d'accès au « Tranobe », une sorte de maison des chefs coutumiers où les grandes décisions sur les lignées Antambahoaka sont prises.

Le 5 juillet 1982, le village de Fanivelona a pu lever l'interdit grâce à l'implication des acteurs communautaires dont les administrations, l'église catholique, la Croix-Rouge locale, les chefs traditionnels, les parents biologiques ainsi que les jeunes voulant du changement.

« 45 individus nés jumeaux y vivent en harmonie actuellement, sans avoir jeté aucune malédiction sur leurs parents biologiques, ni sur leur communauté » a-t-on rapporté. « Toute enfant a droit à la vie, à la survie et au développement », a précisé le PNUD et l'objectif est de lever la pratique d'abandon des jumeaux à Mananjary et spécialement chez l'ethnie Antambahoaka. La pratique est loin d'être éradiquée : lundi dernier, deux enfants jumeaux ont été ramassés dans un caféier à Mananjary. Ils ont été ramenés dans un panier au centre d'accueil et de transit des Enfants abandonnés de cette ville.

N.R.


1.Posté par pierrot le 15/03/2015 07:16 (depuis mobile)
Les ges qui habitent à Fanivelona ne sont pas Antambahoaka. Ils sont des éthnies Betsimisaraka. Les Antambahoaka se limitent géographiquement, à Ambohitsara, un village au bord du canal de Mpangalana.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar