Alerte Infos

Madagascar - Edgard Razafindravahy : "Antananarivo a été sacrifiée"

Mercredi 23 Octobre 2013

Madagascar - Edgard Razafindravahy : "Antananarivo a été sacrifiée"
Lors d'une intervention diffusée sur la RTA, les radios Antsiva et Tana, hier, le candidat Edgard Razafindravahy s'est, pour la première fois, exprimé sur la gestion de la capitale. Il pointe du doigt les calculs politiques de certains tenants du pouvoir.

Des temps difficiles. "J'ai passé quatre ans à la tête de la commune urbaine d'Antananarivo. J'y ai vécu des moments difficiles mais je ne m'en suis pas plaint. La capitale était saccagée lorsque j'ai pris les rênes... Mais il fallait faire face car j'ai accepté cette responsabilité. La gestion de la ville était difficile à cause de l'instabilité politique et économique ». Tels ont été les premiers mots d'Edgard Raezafindravahy, ancien Président de la délégation spéciale de la ville d'Antananarivo (PDS), désormais candidat à la présidentielle, hier, à propos de ses années à la tête de la gestion de la capitale.

Argument souvent évoqué par ses détracteurs, l'ancien premier magistrat de la capitale n'a jamais pipé mot quant aux défis qu'il a dû relever durant ces quatre dernières années. "En tant que capitale de Madagascar, Antananarivo a besoin du soutien du pouvoir central. Un appui désintéressé", a indiqué le numéro 34 du bulletin unique.

Edgard Razafindravahy a, cependant, déploré l'attitude de certaines autorités au sein de l'Exécutif, qui n'ont pas su contenir leur vice politique au profit de la population.

"Antananarivo et ses habitants ont été sacrifiés au profit de calculs politiciens de certains responsables politiques, dont certains sont actuellement candidats", a fustigé le candidat numéro 34. Il a ainsi révélé durant son discours d'hier que les subventions que l'État devaient allouer à la capitale ont été bloquées, "les vannes ont été fermées".

Des secteurs d'activités tels que l'assainissement, ou encore la rénovation des rues de la capitale, ont ainsi souffert de ce manque de subvention.

Programme réfléchi

« Cela ne nous a, cependant, pas empêchés de mettre en oeuvre des projets qui touchent au quotidien de la population et de payer le salaire des employés de la commune», a assuré le candidat Razafindravahy. Le numéro 34 du bulletin unique a également fait une synthèse du programme qu'il comptait mettre en œuvre, une fois élu.

L'augmentation du pouvoir d'achat, la Justice foraine pour une plus grande transparence de la Justice, la lutte contre la corruption et la pauvreté, la création d'emploi figurent, entre autres, dans le plan d'action de l'ancien premier magistrat de la capitale. Le candidat Razafindravahy compte également, dans son programme, l'assainissement du jeu politique à Madagascar, la mise en conformité avec les textes juridiques des "dina" et la dépolitisation de l'armée.

"Mon expérience me permet d'affirmer que nous pouvons donner à Madagascar un avenir meilleur, a-t-il déclaré.
"Ce n'est pas un programment fait à la va-vite, mais un programme réfléchi", a souligné Edgard Razafindravahy.
La question de l'autonomie financière et de gestion des régions et des colléctivités constitue l’un des grands axes de ce plan d'action.
"Mon expérience à la tête de la capitale m'a permis de prendre conscience de l'importance de l'autonomie des collectivités telles que les communes. Si l'on étouffe l'autonomie d'action des communes, il n'y aura pas de développement. Laissez aux élus le soin de pouvoir les diriger en toute liberté, comme de négocier des financements", a soutenu le candidat numéro 34. "Une population forte est la base d'un pays fort. Les Malgaches ne méritent pas cette crise. Il n'y aura pas de développement si l'on ne donne pas la victoire aux Malgaches. Ensemble nous vaincrons", a conclu Edgard Razafindravahy.

Chose promise chose due

Pour conclure sa campagne électorale, Edgard Razafindravahy visitera les six arrondissements de la capitale, ce jour. Accompagné de l'équipe de Scoop Digital, le candidat numéro 34 sillonnera la capitale pour rencontrer les Tananariviens, comme il l'avait promis, dimanche devant le stade de Mahamasina. "J'ai prévu, aujourd'hui, de faire une importante déclaration aux habitants de la capitale et je le ferai. Je rencontrerai, coûte que coûte, les Tananariviens. Je ne dirai que la vérité, a scandé l'ancien PDS d'Antananarivo ce jour-la.
La visite des six arrondissements que le candidat Razafindravahy projette de faire, ce jour, sera clôturée par un grand carnaval, dans la soirée.

Kolorindra Garry Fabrice Ranaivoson
C. R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar