Alerte Infos

Madagascar - Election présidentielle : remplacement de candidat Le camp Ravalomanana débouté

Jeudi 29 Août 2013

Mamy Rakotoarivelo
Mamy Rakotoarivelo
La requête de proposition d’un nouveau candidat par la mouvance de l’ex-Président a été refoulée. Ses partisans semblent se disperser. (source : lexpressmada.com)

Et maintenant, le plan C Comme il fallait s'y attendre, la Cour électorale spéciale (CES) n'a pas accédé à la demande de la mouvance Ravalomanana de présenter un autre candidat à la présidentielle.

La Chambre spéciale au sein de la Haute Cour Consti­tu­tionnelle a jugé « irrecevable » la requête du camp de l'ancien Président, en exil en Afrique du Sud, hier soir. Mamy Rakotoarivelo, président du Congrès et chef de délégation de la mouvance, avait déposé une requête auprès de cette Cour pour demander l'autorisation de présenter un autre candidat, pour remplacer Lalao Ravalomanana, écartée dans la décision du 17 août.

Les ténors de la mouvance Ravalomanana n'ont pas pu être joints. Mais Pierrot Botozaza, vice-Premier ministre chargé de l'Économie et de l'industrie, avait donné son impression sur la manœuvre de son camp. Il place la démarche de celui-ci dans un contexte politique. « Techniquement, tout devrait être clos. Mais il se peut qu'il y ait un accord auprès de la Communauté de développement de l'Afrique australe pour rendre les élections crédibles, transparentes et acceptées par tous », avait-il indiqué, hier matin, en marge des Journées économiques, à Anosy.

La tentative de présenter un autre candidat à Am­bo­hidahy n'a pas été comprise par toutes les composantes formant la mouvance Ravalomanana.

Bonne volonté

Elle met en exergue le tâtonnement et la zone de turbulences traversée par la formation politique. « Pour nous, la candidate, ayant obtenu l'adhésion de tous reste Lalao Ravalo­manana. Si quelqu'un pense vouloir se présenter à la présidentielle, nous lui disons : bonne chance », lâche Jean-Louis Rakotoamboa, président du parti Teza, se désolidarisant de l'initiative. Il maintient la position de sa formation politique malgré la déclaration de Mamy Rakotoarivelo, soulignant une consigne de Marc Ravalomanana de tenter la présentation d'un autre candidat.

Lalao Ravalomanana avait prévu de s'exprimer, hier après-midi. Mais le rendez-vous a été annulé, en attendant la décision de la CES. L'on attend la rencontre entre Marc Ravalomanana et des émissaires du bloc économique régional, prévue aujourd'hui, pour connaître les intentions de l'ancien Président. « Si on rejette notre demande, en s'en lave les mains. Au moins, nous avons montré notre bonne volonté », avait indiqué Mamy Rakotoari­velo lors de l'annonce d'une intention de sa mouvance de présenter un candidat de rempla­cement à Lalao Ravalo­manana.

Iloniaina Alain
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar