Alerte Infos

Madagascar : Elections : Edgard Marie Nöe Razafindravahy, 51 ans Le persévérant

Mercredi 25 Septembre 2013

Madagascar : Elections : Edgard Marie Nöe Razafindravahy, 51 ans Le persévérant
Edgard Marie Noë Razafindravahy est connu dans le milieu économique avant son entrée dans l'arène politique. (source : lexpressmada.com)

Le natif d'Ambohimalaza, père de famille de trois enfants, a fait ses études à l'École Saint-Joseph d’Antsirabe, puis à l'École Vinet d'Ambohimalaza avant son entrée à l'ESCA. Il est allé ensuite en France pour décrocher son baccalauréat au Lycée Assomption de Bordeaux, puis un DEUG de Mathématiques à l'Université de Bordeaux. Il a complété sa formation par des études de marketing et de gestion d'entreprise à l'ISSEC / ESSEC à Paris.

Le fils d'un comptable est revenu au pays pour reprendre l'entreprise familiale dans la région d'Alaotra-Mangoro en 1986, là où il avait déjà passé une partie de son enfance à un certain moment. Il concentre ses activités surtout dans la collecte du riz et des céréales avant sa montée en flèche dans le secteur du blé et de la farine, plus tard.

Son sens aigu des affaires lui a permis le développement et la diversification des activités de son groupe, allant des transports, en passant par les assurances et l'imprimerie. Ses perséverance lui a emmené à étendre les champs d'activités du « Groupe Prey » dans le domaine médiatique, matérialisé par l'acquisition de L'Express de Madagascar, de la RTA et de la Radio Antsiva. La société opérant dans la farine, Kobama, constitue l'un des fleurons de ses entreprises. Il a conclu un partenariat avec l'un des géants américains du secteur, Seaboard.

Mais Edgard Razafindravahy a décidé d'arrêter ses activités économiques après les mésaventures de ses entreprises avec le régime en place. A un moment donné, il a quitté le pays pour s'installer brièvement à l'île Maurice, en 2008. Mais il a arrêté son projet industriel sur place et est rentré à Madagascar après la fin du régime Ravalomanana.

Edgard Razafindravahy a été connu pour ses activités politiques au sein du mouvement

« Hetsik'Avaradrano». Celui-ci avait pour champ d'action les onze communes dans l'Avaradrano, au Nord de la capitale, dans les années 80. Il avait même été élu président du conseil communal d'Ambohimalaza.

Edgard Razafindravahy s'est vu confier le poste du président de délégation spéciale de la commune urbaine d'Antananarivo (PDS) en août 2009. Il est arrivé à maintenir à flot la CUA malgré le contexte de la crise politique, ayant des impacts socioéconomiques qui n'épargnent pas la capitale, une circonscription administrative sensible avec les enjeux politiques autour.

Sa candidature à l'élection présidentielle est le prolongement de son engagement envers la Nation. Il a été désigné candidat du parti Tanora Malagasy vonona (TGV) lors du congrès de cette formation politique, largement devant l'ancien ministre des Finances et du budget, Hery Rajaonarimampianina, et l'ancien Premier ministre, Camille Vital. Mais il a décidé de démissionner du poste du secrétaire général du TGV lors de l'inauguration de son quartier général, le mardi 17 septembre.

Iloniaina Alain
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar