Alerte Infos

Madagascar - Elections - Les partisans de Rajoelina embarrassés

Mardi 27 Août 2013

Madagascar - Elections - Les partisans de Rajoelina embarrassés
L'annulation de la candidature de Andry Rajoelina, président de la Transition, met ses partisans dans l'embarras. Ils hésitent à prendre position sur le candidat à soutenir. (source : lexpressmada.com)

Une question piège. Lors de sa déclaration à la nation le 23 août à la télévision et la radio nationale, Andry Rajoelina, président de la Transition, s'est plié à la décision de la Cour électorale spéciale (CES) du 17 août, annulant sa candidature à l'élection présidentielle, et a adoubé le nouveau calendrier électoral sorti par la Commission électorale nationale indépendante pour la Transition (CENI-T). La position des partisans du président de la Transition dans la compétition pour accéder à Ambohitsirohitra est ainsi attendue.

La liste des candidats à la présidentielle sortie par la CES le 22 août compte deux figures marquantes du parti Tanora malagasy vonona (TGV), fondé par le Chef de la Transition, à savoir Edgard Razafindravahy, président de la Délégation spéciale de la ville d'Antananarivo (PDS) et Hery Rajaonarimam­pianina, ministre des Finances et du budget. Tant que Andry Rajoelina était candidat, la question « qui soutenir » ne se posait pas au sein de ses partisans. Maintenant qu'il a été écarté, ses compagnons de route devront choisir
entre deux candidats issus de leur rang.

« Normalement, le TGV maintient sa position d’avant le 3 mai », a déclaré Lanto Rakotomavo, secrétaire nationale du TGV. Avant cette sortie de la première liste des candidats à la présidentielle, le parti de l'actuel locataire d'Ambohi­tsorohitra s'est aligné derrière Edgard Razafindravahy. Le PDS de la capitale ayant été élu à l'issue du premier congrès national du TGV, le 6 avril à Andranomena. « Une concertation entre toutes les forces politiques (ndlr. Proches de Andry Rajoelina) est cependant nécessaire pour voir la position à adopter lors de ces élections », a pourtant tempéré la vice-présidente du Conseil supérieur de la Transition.

Une source au sein de la formation politique fondée par le Président de la Transi­tion affiche également une certaine prudence en ce qui concerne la personnalité à soutenir à la présidentielle. « Il faudrait patienter deux ou trois jours pour connaître notre position, nous sommes encore sous le choc de l'annulation de la candidature du Président Rajoelina », a-t-elle indiqué, en ajoutant qu'«en politique, la donne n'est pas statique, elle est dynamique ». Augustin Andriamananoro, conseiller de Andry Rajoelina, a pour sa part déclaré attendre « les consignes du Président ».

Risque d'implosion

Le grand argentier de l'État, à l'instar de Camille Vital, ancien Premier ministre de la Transition, était parmi les principaux concurrents d'Edgard Razafindravahy à l'investiture du TGV. La candidature du général Vital avait entraîné dans son sillage la désertion de certains des principaux collaborateurs du Président de la Transition. Une telle situation n'est pas à écarter avec la candidature de Hery Rajaonarimam­pianina. A part le TGV, la frange de l'Union des démocrates et des républicains pour le changement (UDR-C), proche du locataire d'Ambohitsirohitra, est également face à un dilemme.

Les perspectives d'un forfait du président Rajoelina à la présidentielle avaient entraîné la dislocation de cette plateforme politique en avril, étant donné que ses membres ne se sont pas mis d'accord sur le candidat à soutenir. Le risque d'implosion de cette entité n'est pas à écarter, au vu de la situation actuelle. L'UDR-C martèle que sa raison d'être est le soutien de Andry Rajoelina. Sa position face à deux candidats proches du Président de la Transition en lice est ainsi attendue. « Nous nous réunirons demain (ndlr. Aujourd'hui), car il ne faut pas prendre une telle décision dans la précipitation », a indiqué Naivo Raholdina, secrétaire général adjoint de l'UDR-C. Face à l'hésitation des partisans du Président Rajoelina, les candidats continuent leur bout de chemin, à l'instar de Edgard Razafindravahy qui continue ses préparatifs pour affronter les urnes.

Kolorindra Garry Fabrice Ranaivoson
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar