Alerte Infos

Madagascar : Isoraka Sécurité renforcée pour le quartier

Vendredi 6 Septembre 2013

Madagascar : Isoraka Sécurité renforcée pour le quartier
Une vingtaine de commerçants et restaurateurs d'Isoraka et Antsahavola ont décidé de confier la sécurité du quartier à un privé. Une grande première. (source : lexpressmada.com)

Un partenariat privé/privé dans le do­maine de la sécurité. Une vingtaine de commerçants et de restaurateurs implantés à Antsahavola et Isoraka ont décidé de s'associer pour confier la sécurisation de leur quartier à la société COPS (Centre opérationnel de protection et de sécurité). Une initiative mutuelle qui vise à prévenir les actes de banditisme dans les localités très fréquentées par les touristes et les étrangers. Si la présence des agents de sécurité dans les domaines privés est devenue courante depuis longtemps, c'est la première fois qu'ils sont sollicités pour s'occuper d'un quartier tout entier. 

« Notre rôle ne consiste pas à se substituer au travail des forces de l'ordre, mais d'apporter les premiers secours d'urgence à nos clients qui pourraient être victimes d'actes de malveillance ou de banditisme. En cas de besoin, nous faisons appel à la police pour des cas qui sortent de notre ressort  comme d'éventuelles interpellations, par exemple », explique Lionel Lelièvre, directeur général de la société COPS. « D'ail­leurs, ce projet est connu et a déjà reçu l'approbation des principaux responsables de la sécurité », poursuit-il. 

Une première

Les agents COPS ont commencé à prendre leur poste depuis lundi. Au début, la présence des grands gaillards, vêtus de vestes sombres avec cravates, qui sillonnent les rues de ce quartier ont beaucoup surpris les riverains et les usagers de cet axe. Mais une petite campagne d'information a vite rassuré les habitants. En fait, selon les explications du responsable de la COPS, les agents font de véritables rondes en binômes et en permanence sur les axes concernés, de 18 heures à 4 heures du matin. Équipés de matériel de défense nécessaire, ils peuvent intervenir si un des commerçants ou des restaurants qui participent à ce projet sollicite une demande particulière. 

« Les agents, par exemple, peuvent raccompagner les clients des restaurants vers leur véhicule ou jusqu'à un endroit à proximité où ils souhaitent aller. Un véhicule de patrouille circule régulièrement pour apporter un soutien au dispositif », précise Lionel Lelièvre. 

L'existence de ce dispositif rassurera, certainement, les habitués de ces quartiers qui font partie des plus animés dans la capitale, la nuit, même si tous les établissements n'ont pas encore adhéré au projet. Mais après les premiers jours de mise en place, beaucoup ont manifesté leur désir de faire partie de ce projet innovant qui a été initié pour la première fois par la COPS, à Madagascar. D'ail­leurs, cette dernière voit déjà très loin et projette de mettre en place une équipe mobile d'intervention d'urgence à laquelle les particuliers pourront faire appel en cas de nécessité. Évidemment, le service sera payant mais à un prix très accessible, selon le promoteur qui possède une véritable professionnalisation de la protection rapprochée à Madagascar. 

Mahefa Rakotomalala
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar