Interviews

Madagascar: «L’école représente une chance immense pour les enfants handicapés»

Lundi 1 Décembre 2014

INTERVIEW [bEdith Ramamonjisoa, chef de projet éducation inclusive pour Handicap International à Madagascar, revient sur les enjeux de la scolarisation des enfants handicapés…]b

A Madagascar où 92% de la population vit sous le seuil de pauvreté selon la Banque mondiale, naître handicapé, c’est être condamné à vivre une existence encore plus difficile. Edith Ramamonjisoa, chef de projet éducation inclusive pour Handicap International à Madagascar, explique comment l’ONG œuvre depuis 1999 pour embellir la vie de ces enfants, en leur donnant accès à l’école.

Comment sont considérés les enfants handicapés de Madagascar?
Certains de ces enfants vivent encore cachés par leurs parents, car ils sont souvent rejetés par la communauté qui par méconnaissance, craint la contagion de leur handicap à d’autres enfants. Beaucoup de Malgaches croient aussi que les enfants handicapés physiquement le sont aussi intellectuellement et qu’ils ne sont pas capables de suivre une scolarité.

Combien d’entre eux sont scolarisés?
Selon la plateforme des fédérations de personnes handicapées (organisme malgache), moins d’1% d’entre eux sont scolarisés.

Quand Handicap International a-t-il démarré son action dans le domaine de l’éducation?
Nous avons commencé à travailler sur la question de la scolarisation des enfants handicapés en 1999, date à partir de laquelle nous avons œuvré à l’ouverture de classes intégrées (uniquement composées d’enfants handicapés, souffrant généralement d’une déficience intellectuelle). Puis à partir de 2006, nous avons soutenu la création de classes inclusives (classes ordinaires accueillant des enfants souffrant de handicaps plus légers capables de suivre un enseignement général moyennant un accompagnement spécifique). Notre travail est protéiforme: nous sensibilisons les parents, les enseignants et les élèves au handicap. Nous formons aussi les enseignants à la prise en charge du handicap. C’est d’autant plus important qu’environ 70% d’entre eux n’ont pas été recrutés par l’Education nationale, mais par les parents d’élèves, et ont un niveau académique faible.

Quelles difficultés rencontrez-vous sur le terrain?
Il faut effectuer un énorme travail pour persuader du bienfait de notre action. Dans les zones rurales, il faut convaincre le sage du village, puis l’association de parents d’élèves. Malgré cela, certains parents ne veulent pas mettre leurs enfants handicapés à l’école. Ils attendent de voir les effets de la scolarisation sur les autres enfants handicapés avant d’inscrire leur enfant à l’école.

Où en êtes-vous aujourd’hui?
Handicap international soutient 62 classes intégrées éparpillées dans le pays et 51 écoles inclusives dans trois régions. Et depuis 1999, plus de 1.000 élèves handicapés ont suivi une scolarisation en classe inclusive ou en classe intégrée. Les enfants sont scolarisés en primaire jusqu’à 12-13 ans dans les villes et jusqu’à 14-16 dans les zones rurales.

Est-ce toujours une réussite?
Presque toujours, car moins de 2% des élèves handicapés scolarisés décrochent. Généralement, cela est du à des raisons financières car les frais de scolarisation sont élevés pour les Malgaches, soit 30.000 ariarys (environ 10 euros par an), sans compter les dons en nature (sacs de riz, manioc, graines…) pour compléter la rémunération des enseignants.

Quels sont les bienfaits de la scolarisation pour ces enfants?
L’école représente une chance immense pour les enfants handicapés. Tout d’abord, ils évoluent socialement. Auparavant, ils étaient souvent terrés chez eux. Grâce à l’école, ils s’ouvrent aux autres, deviennent plus autonomes et sont mieux considérés par leurs parents. Ceux qui sont scolarisés en classe inclusive et poursuivent généralement jusqu’au niveau CM2. Quant à ceux qui ont fait partie des classes intégrées, ils arrivent à mieux interagir avec les autres et certains apprennent même à lire et à écrire. Une immense victoire.

Source 20minutes
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar