Alerte Infos

Madagascar - La femme et la belle-fille de Ravalomanana expulsées à Bangkok

Samedi 28 Juillet 2012

Madagascar - La femme et la belle-fille de Ravalomanana expulsées à Bangkok
A Madagascar, le régime de transition d’Andry Rajoelina ne fait pas dans la demi-mesure face à ceux qu’il considère comme ses ennemis. (source : slateafrique.com)

Les autorités de Madagascar ont renvoyé le 27 juillet de l’aéroport d’Antananarivo Lalao et Guergena Ravalomanana, respectivement l’épouse et la belle fille de l’ex-président Marc Ravalomanana, rapporte le portail Orange.mg. Un renvoi sans explication et aussi sans ménagement.

D’après le témoignage de Tojo Ravalomanana, un fils de l’ancien président, «deux policiers "sans papiers" auraient embarqué avec Lalao Ravalomanana et Guergena pour les "escorter"» et «Guergena aurait été violentée par les policiers qui l’ont emmenée et que cette dernière serait blessée», note Orange.mg.

Tout s'est déroulé en l'espace de quelques heures.

Arrivées à bord d’un avion de ligne sud-africain, les deux femmes ont été retenues à l’aéroport d’Ivato, dans la capitale malgache, puis emmenées en voiture en direction d’une base militaire.

Elles ont été ensuite embarquées sur un vol d’Air Madagascar à destination de Bangkok-Gangzhou…

L’avocate de la famille Ravalomanana, Me Hanitra Razafimanantsoa, s'insurge contre «l'expulsion» de l'épouse de l'ancien président. Selon elle, il s'agit «d'une violation des droits de l'homme» perpétrée à l'encontre d'une «citoyenne qui jouit de tous ses droits, qui n'est pas condamnée et qui ne fait l'objet d'aucune poursuite judiciaire», rapporte L'Express de Madagascar.

Le quotidien malgache explique que «à l'entendre, Lalao Ravalomanana et sa belle-fille Gergana ont été embarquées de force alors qu'elles n'ont ni visa ni argent sur elles.»

Et de rappeler :

«Après trois ans d'exil dans la terre sud-africaine, la famille Ravalomanana a fait une tentative de retour, le 21 janvier dernier. Ensuite, l'ancienne Première dame avait annoncé une autre tentative le 4 février, en vain.»

Ce dernier incident risque d'envenimer encore davantage la longue crise malgache marquée par le coup d'Etat d'Andry Rajoelina en mars 2009.

Ce dernier est rentré des Seychelles où il a rencontré Marc Ravalomanana pour des négociations sous la médiation de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC). L'échec est patent.

Lu sur Orange.mg, L'Express de Madagascar

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar