Alerte Infos

Madagascar : Le conclave malgache maintient le calendrier électoral

Mercredi 5 Juin 2013

le général Ranto Rabarisoa, Président du Conseil militaire pour la Défense nationale
le général Ranto Rabarisoa, Président du Conseil militaire pour la Défense nationale
APA-Antananarivo (Madagascar) - L'élection présidentielle prévue pour le 24 juillet prochain à Madagascar ne devrait pas être reportée selon une décision de la classe politique en conclave au Centre des conférences internationales d'Ivato, à Antananarivo, après une longue et difficile négociation. (source : apanews.net)

D'apres Charles Sylvain Rabotoarison, Président du Conseil de la réconciliation malgache (CRM), il y a eu un large consensus sur cette question de la tenue à date du scrutin, lors de cette réunion qui a démarré lundi matin pour se terminer mardi vers une heure du matin.

Sur ce point, le conclave s'est positionné contre la prise de position du président de la Transition et ses partisans qui soutiennent notamment la décision de la Cour électorale spéciale (CES) qui a estimé qu'il y a un « cas de force majeur » devant permettre un réaménagement du calendrier électoral et plus particulièrement la présidentielle prévue pour le 24 juillet prochain.

Pour le moment, la totalité des résolutions prises par le conclave d'Ivato n'est pas encore rendue publique. Selon les organisateurs, elles seront d'abord transmises à la Cour électorale spéciale qui devrait les étudier et décider de leur application éventuelle.

Un des points importants de ces résolutions concerne la candidature de trois personnalités, certes ayant été validée par le CES, mais depuis contestée par une partie de la classe politique et unanimement par la communauté internationale, à savoir celle du président de la transition Andry Rajoelina, de Lalao Ravalomanana, épouse de l'ancien président Marc Ravalomanana, et de Didier Ratsiraka, également ancien chef de l'Etat.

La CES est donc appelée à se prononcer sur une éventuelle mise à l'écart de ces candidats.

« Il appartient à la CES de trancher », a soutenu un des organisateurs contacté du conclave par APA.

En attendant la décision que prendra cette institution, on note que certaines entités politiques n'ont pas apposé leur signature sur le document final.

D'après le général Ranto Rabarisoa, Président du Conseil militaire pour la Défense nationale, les mouvances Ratsiraka, Ravalomanana et Zafy n'ont pas adhéré aux résolutions du conclave. Quant à la mouvance Rajoelina, il a consenti à signer mais sous réserves.

Selon une source bien informée également contactée par APA, les partisans du Président de la transition ont encore une fois conditionné le retrait de sa candidature à celui de deux autres candidats, Didier Ratsiraka et Lalao Ravalomanana.

DA/od/APA

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar