Alerte Infos

Madagascar : Les visiteurs restent plus longtemps

Mardi 30 Octobre 2012

Madagascar : Les visiteurs restent plus longtemps
Le cabinet FTHM Conseils a mené une enquête auprès des touristes inter­nationaux. La durée de séjour de ces derniers à Madagascar est plus longue. (source : lexpress.mu)

Deux semaines à un mois. C''est la durée moyenne du séjour des visiteurs internationaux dans la Grande-Ile. Elle dépasse largement la moyenne dans la région de l'Océan indien, qui est de dix jours. C'est le résultat d'une enquête menée au mois d'août par le cabinet FTHM auprès d'un échantillon de touristes internationaux, au niveau des aéroports d'Ivato et de Nosy-Be.

Cette durée est restée stable par rapport à la situation de 2008. Selon les détails apportés par les responsables, les touristes venus pour les loisirs restent 21 jours, et 19 jours pour ceux qui viennent en voyage de noces. Durant leurs séjours, les principales activités sont le shopping dans les marchés artisanaux, les excursions et randonnées, les activités balnéaires et les visites de parcs nationaux. L'observation des baleines et les excursions en mer ne touchent que 30% des touristes enquêtées.

Les dépenses s'élèvent aux environs de 2 500 euros, transports aériens inclus. « Ces 2500 euros seront dépensés en une semaine au plus, si le touriste visite un pays qui met en avant le tourisme de luxe », précise Hugo, un enquêteur auprès du cabinet FTHM, lors de la restitution des résultats de l'enquête, jeudi à l'hôtel Colbert.

Les agences snobées

Pour les voyageurs qui n'ont pas recours aux agences de voyage, le montant est moins important et s'établit à 1476 euros environ. 44,2% des touristes organisent leurs voyages via des agences, principalement des Italiens, Allemands et Sud-Africains. Le problème linguistique a été évoqué pour expliquer la situation. « Si nous nous référons aux nationalités de ces touristes qui ont recours aux agences de voyages, ils ne parlent pas français, et donc ils sont plus rassurés en voyageant via une agence », explique toujours Hugo.

Une grande partie des dépenses est réservée à l'achat de billets d'avion et pour l'hébergement. Plus de 81% des touristes séjournent en effet dans des hôtels. Cette dépense est néanmoins peu élevée, par rapport au montant dépensé pour un séjour moins long dans les pays qui ont comme vocation le tourisme de luxe.

Comme moyens de déplacement, les voitures de location sont utilisées par 53,8 % des touristes enquêtés, contre le taxi-brousse pour 44%. Les vols intérieurs ont été plus ou moins snobés. « Ces chiffres montrent que les routes restent accessibles, par contre des points sont à voir par rapport au transport aérien. Peut-être que le billet d'avion est trop cher, ou c'est à cause du fait que la compagnie nationale est dans l'annexe B que les touristes prennent moins l'avion », s'interroge Eric Koller, président du Conseil d'administration de l'Office national du Tourisme de Madagascar (ONTM).
Ces données serviront de base pour l'ONTM dans l'élaboration de stratégie de développement du secteur.

(Source : L`Express de Madagascar)
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar