Alerte Infos

Madagascar - Observation de l'Election : La SADC couvrira les 22 régions

Mercredi 16 Octobre 2013

Les leaders de la mission d’observateurs de la SADC face à la presse
Les leaders de la mission d’observateurs de la SADC face à la presse
Les observateurs de la Communauté de développement de l'Afrique australe couvriront l'ensemble des 22 régions. Ils seront finalement près de 200 personnes sur le terrain. 

Des précisions. Netumbo Nandi-Ndaitwah, ministre namibien des Affaires étrangères et chef de la mission d'observation des élections de la Commu­nauté de développement de l'Afrique australe (SADC) a donné des détails sur sa mission hier.
C'était en marge d'une cérémonie de lancement officiel de la Mission d'observation électorale de cette orga- nisation régionale (SEOM). L'équipe d'observateurs de la SADC couvrira l'ensemble des 22 régions, même s'il est impossible d'être présent dans les 20 001 bureaux de vote.
«Les forces de l’ordre sont là pour assurer la sécurité », a assuré le ministre namibien concernant la présence des observateurs dans les zones où l'insécurité règne, notamment dans le Sud. La SEOM sera composée de 200 à 250 personnes au total, dont une vingtaine de représentants pour chacun des pays membres.
D'autres sources d'informations indiquent que certains pays dépêcheront sur place un plus grand nombre d'observateurs à leurs propres frais. Dans ce sens, les ressortissants sud-africains pourront atteindre le nombre de quatre-vingts, mais l'information n'a pas encore été officiellement confirmée. La présence d'un haut responsable namibien à la tête de la mission s'explique par le fait que c'est Hifikenpuye Pohamba, président de la Namibie, qui assure à l'heure actuelle la présidence tournante de l'organe de coopération politique, de défense et de sécurité de la SADC.

Basée sur les lois malgaches

D'après les explications du chef de mission, l'évaluation que feront les observateurs se basera sur les lois malgaches et sur les principes et directives de la SADC qui régissent les élections démocratiques. Le Dr Stergo­mena Lamrence Tax, secrétaire exécutif de la SADC, a renchéri en faisant remarquer que la mission d'observation sera guidée par les dispositions légales pertinentes de la République de Madagascar dont, entre au­tres, la Constitution de la quatrième République, celle qui a été votée par le référendum du 17 novembre 2010.
«La mission d'observation électorale de la SADC fera sa première évaluation après la tenue de l'élection du 25 octobre », a précisé Netumbo Nandi-Ndaitwah. Ce qui dément donc une première information qui a été donnée précédemment selon laquelle les observateurs électoraux de la SADC diffuseront un premier communiqué quelques jours avant le jour de l'élection.

L'élection du 25 octobre sera celle qui aura mobilisé le plus grand nombre d'observateurs étrangers dans toute l'histoire électorale de Madagascar. Outre les 200 personnes de la SADC, l'Union européenne en enverra cent six au total contre soixante-dix pour les États-Unis, seize pour la Commission de l'océan Indien et 56 pour l'Organisation internationale de la francophonie.

Mahefa Rakotomalala
(source : lexpressmada.com)
C. R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar