Alerte Infos

Madagascar : Tennis - Roséa, la révélation de l’année

Vendredi 13 Septembre 2013

Madagascar : Tennis - Roséa, la révélation de l’année
Auréolée de trois titres nationaux, Roséa Ramanitrarivo a explosé cette année. Une suite logique dans la carrière de cette joueuse au talent certain. (source : lexpressmada.com )

Pensionnaire de la quatriè­me série, Roséa Ramani­trarivo a réalisé un énorme bond en atteignant la première série au cham­pionnat de Madagascar de tennis toutes catégories confondues. 

Elle s’est progressivement qualifiée pour les finales de la quatrième, de la troisième et de la deuxième séries entretemps. Et certes, elle a été sortie au premier tour chez les élites, mais elle a remporté les trois titres qui se sont présentés à elle dimanche dernier. 

Si les habituels Jean Jacques Rakotohasy et Randy Randrianasoloson ont brillé durant le sommet national, Roséa a partagé l’affiche avec eux cette année. Aux côtés des joueurs confirmés, elle a endossé le costume de révélation, un statut largement mérité, du haut de ses seize ans. Dix ans après ses débuts, la voilà sur le devant de la scène.

Il n’y a pourtant rien de surprenant dans son ascension. Après ses premiers pas en championnat de Madagas­car en 2005, deux ans après ses débuts en tennis à six ans, Roséa avait déjà tapé dans l’œil de quelques-uns en décrochant son premier titre chez les benjamines. C’était en 2008 à Antanana­rivo. Une consécration précoce pour la joueuse originaire du Boeny, à laquelle le tennis s’est proposé le plus naturellement possible. « Quand j’étais petite, on habitait à Tsaramandroso (NDLR : Mahajanga). Juste à côté se trouvait un court de tennis. Je regardais les autres jouer et naturellement, j’ai voulu essayer aussi », se remémore-t-elle sur un ton nostalgique.

Jeu polyvalent

À l’époque, Roséa était certainement loin de se douter qu’elle a pris une décision qui allait changer sa vie. Depuis, son existence est rythmée par le tennis, surtout après le gain de son premier trophée en 2008. Sa motivation a « décuplé », selon ses dires, après ce premier sacre. Toutefois, elle a dû freiner ses ambitions un temps pour des raisons scolaires. Après une petite période de flottement, elle a carrément arrêté les entraînements et les matches pour se consa­crer à ses études, afin de se focaliser sur l’obtention de son BEPC entre 2011 et 2012.

Son brevet en poche, elle a retrouvé les courts pour se remettre en forme. Avant le sommet national de cette année, elle s’est entraînée de manière intensive, du matin au soir, durant trois semaines. Et ses efforts ont payé car elle a dompté toutes ses adversaires, hormis Jackinah Rakotohasy qui l’a éliminée au premier tour en première série. À propos de sa grosse domination, Roséa n’y va pas par quatre chemins pour l’expliquer : « Chaque joueuse a son style de jeu. Moi, je peux très bien attaquer comme je peux aussi défendre en fond de court. Avec mon jeu polyvalent, j’ai su m’adapter à chacune de mes vis-à-vis, pour les battre. » Roséa est sûre de son talent et de ses capacités. Actuellement, après s’être mesurée à une pensionnaire de la première série, elle a su en tirer des leçons sur les domaines où elle doit encore progresser. « Je dois encore m’entraîner physiquement pour améliorer mon jeu de jambes. Et aussi, je dois augmenter la puissance de mon service », estime-t-elle, pour pouvoir rivaliser avec les meilleures. 

Elle aura un an pour travailler tout cela. On la retrou­vera certainement au championnat de Madagascar 2014, où elle sera forcément attendue au tournant.

Haja Lucas Rakotondrazaka
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar