Alerte Infos

Madagascar : Un mort dans trois attaques armées

Samedi 20 Octobre 2012

Madagascar : Un mort dans trois attaques armées
Armés de trois Kalachnikov, sept bandits se sont livrés à une série d''attaque , hier. Un commerçant a été abattu en intervenant dans une attaque contre un Chinois et un professeur. (source : lexpress.mu)


Vague de vio¬lence aux abords d'Antsahamamy. Hier, entre minuit et deux heures du matin, sept bandits encagoulés, brandissant trois Kalachnikov, un pistolet et des armes blanches, se sont livrés à une série d'attaque à main armée, faisant un mort. Frappé d'une balle en pleine hanche, Patrick Ranaivo, un commerçant de 38 ans et père d'une fillette de dix ans a trouvé la mort.

L'escouade de brigands a sévi à Ambolonkandrina, vers minuit et demie. Après avoir dérobé un lecteur DVD, des téléphones portables et toute la liquidité qu'ils ont trouvés, ils ont pris d'assaut un commerce de bois de construction à Antsahamamy vers 1heure du matin.

Six des assaillants se sont rués vers la cabane à étage des victimes, après avoir arraché à coups de pince coupante une chaîne qui fermait le portail.

« Criant qu'ils étaient des gendarmes, quatre d'entre eux se sont précipités à l'étage pour forcer la porte avec une barre à pince. Désemparés, nous avons crié au secours », relate d'une voix glacée l'épouse du commerçant qui en a fait les frais.
À l'entendre, l'un des bandits a glissé le canon de son Kalachnikov, à travers un trou près de la serrure puis a tiré sans crier gare. La balle a transpercé une valise.

Sommés de cesser de crier et d'ouvrir, la mère de famille terrifiée et ses proches ont obéi. «Je leur ai remis la recette de la journée mais cela ne leur suffisait pas. J'ai du sortir près d'un million d'ariary qui devait être versé au fournisseur lorsqu'il ont menacé de tirer sur la tête de mes deux petits garçons », poursuit-elle, pleine d' émotion.

Ex-militaire

Après avoir mis à sac tout l'étage, les voleurs ont dé¬campé avec l'argent et deux téléphones portables. Dans la pièce en dessous, deux jeunes hommes ont été tenus en respect par deux autres membres de la bande, armés de pistolet. Un troisième faisait le guet dans un coin de la rue.

Après coup, les voleurs ont pris pour cible une propriété dans laquelle se trouve la villa d'un enseignant au lycée français et celui d'un opérateur chinois.

« Vers 1h30, des bruit étranges m'ont réveillé en sursaut», indique le gardien, Michel Rakotozanany. « Lorsque je me suis retrouvé dans la cour, j'ai repéré deux individus qui venaient de sauter par dessus la clôture. Trois autres étaient déjà tapis dans un coin tandis qu'un sixième, perché en haut d'un mur tenait un fusil et éclairait la propriété avec sa lampe torche », continue cet ex-militaire.

Il met en avant que l'un des assaillants a lancé un sabre sur lui mais il a réussi à l'esquiver.
Entre-temps, la femme du gardien a donné l'alerte. Cris de détresse et coups de sifflet ont réveillé les voisins. Sentant la situation lui échapper, le gang s'est replié.

Patrick, le trentenaire qui y a laissé sa vie, est un neveu du gardien attaqué. Seul un mur de briques sépare son foyer de la propriété assaillie.

Seth Andriamarohasina (source : lexpressmada.com)


N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar