Alerte Infos

Madagascar à l’ONU : événement ou non ?

Vendredi 7 Janvier 2011

La reconnaissance internationale est –elle amorcée ou non ? La déclaration de l’ONU - Organisation des Nations Unies - selon laquelle le pouvoir de transition est apte à représenter Madagascar dans cette instance vaut-elle une assurance selon laquelle notre île réintègre le concert des nations ? Est-ce la fin de la mise au ban de la population malgache ? Le langage diplomatique est moins direct et peu explicite, selon les explications du Ministre des Affaires Etrangères, le Contre-Amiral Hyppolite Ramaroson. Il a noté qu’il faut d’abord éviter de parler de reconnaissance internationale, mais plutôt de l’acceptation que le pouvoir de transition représente Madagascar auprès de toutes les institutions des Nations Unies. Par ailleurs, cette décision procède d’une formalité courante au niveau de l’ONU, selon le Ministre. Tous les ans, en effet, au mois de septembre, chaque Etat membre de l’ONU transmet une demande à la Commission de reconnaissance de pouvoir constituée au sein de l’Organisation. Celle-ci examine la situation et se prononce en Assemblée plénière. C’est cette dernière instance qui fournit la réponse finale, a indiqué le Contre – Amiral Hyppolite Ramaroson. Ainsi, le cas de Madagascar et de la Côte d’Ivoire ont fait l’objet de décision, a-t-il ajouté. Chez nous, le pouvoir de transition représentera le pays, tandis que dans le cas ivoirien, c’est Alassane Ouattara qui bénéficie du soutien des Nations Unies. Concernant l’intervention permanente de la SADC –Communauté de Développement de l’Afrique Australe-, le Ministre des Affaires Etrangères a rappelé que cette organisation régionale avait été mandatée par les Nations Unies et l’Union africaine pour servir de médiateur à la crise malgache en raison de son statut d’organisation de proximité. Une délégation de pouvoir, en quelque sorte. La différence, actuellement, selon le Ministre, c’est que l’ONU va soutenir davantage la SADC dans ses éventuelles actions pour encourager le processus malgacho- malgache en cours. Il a terminé en relevant que c’est à travers leurs actions que les instances ou chancelleries expriment leurs intentions, la formulation directe de la reconnaissance internationale ne sera pas formulée de vive voix. Il faut donc lire entre les lignes les informations de ces organismes internationaux, si l’on se réfère à ces indications du Ministre des Affaires Etrangères. A notre niveau, réitérons que théoriquement, en septembre, Madagascar aura achevé l’installation des institutions de la Quatrième République. En ce sens, le pouvoir de transition devrait avoir achevé sa mission. Bien que réconfortante, la missive actuelle de l’ONU pourrait, à cet égard, ne pas constituer un événement.
G. Ravelomanantsoa

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar