Alerte Infos

Madagascar - campagne présidentielle : Razafindravahy se démarque

Dimanche 29 Septembre 2013

Madagascar - campagne présidentielle : Razafindravahy se démarque
Le candidat Razafindravahy impose un nouveau style dans cette propagande. Une initiative qui lui permet de prendre de l'avance sur ses concurrents. (source : lexpressmada.com)

Précurseur. Edgard Razafindravahy révolutionne la manière de mener une campagne électorale. Dans la manière du candidat Orange, il n'y a pas de place pour les grosses pointures du show-business et des grands meetings emballés avec de longs discours. Le candidat Orange donne dans du concret. Accompagné d'une caravane mobile, Edgard Razafindravahy sillonne les routes de Madagascar, mettant un point d'honneur à échanger des propos avec la population.

S'assurant une mobilité avec une semi-remorque transformée en scène pour les manifestations, le candidat Razafindravahy laisse aux oubliettes les problèmes de logistique et gagne du temps pour passer de localité en localité. Se permettant le luxe d’approcher au plus près de la population, de côtoyer les gens pour connaître le fond de leur problème. Tandis que certains de ses concurrents choisissent d’affréter des hélicoptères ou un jet privé, à tort ou à raison pour gagner du temps, Edgard Razafindravahy, lui, opte pour des tournées en voiture.

Connaître les besoins de tous

Ce choix, en même temps une stratégie efficace, favorise et facilite le contact avec la population. Sur son périple, à l'instar de son parcours dans le Moyen-ouest, le candidat Orange a, ainsi, pu se présenter et tisser des liens, avec la population des localités que d'autres prétendants à la magistrature suprême et leur staff de campagne pourraient considérer comme d'une importance moindre, faute de nombre de votants conséquent.

Comme le martèle, pourtant, Edgard Razafindravahy à chaque prise de parole « si l'on veut qu'un pays soit fort, il faut d'abord que sa population soit forte ».

La nouvelle technique d'approche du candidat Razafindravahy pourrait également avoir pour objectif de connaître les besoins de chacun. Prétendre diriger un pays impose d'abord d’être au courant du quotidien de ses concitoyens.
« Je sais planter du riz, récolter le riz, piler le riz, cuire du riz. Mais les autres ne savent que le manger », ne cesse-t-il de rappeler.

Une manière de souligner qu'il connaît le quotidien des Malgaches, particulièrement celui des paysans, la catégorie largement majoritaire de la population. Mais aussi d'indiquer que s'il est ce qu'il est devenu actuellement c'est grâce aux sacrifices et à un travail acharné.

Kolorindra Garry Fabrice Ranaivoson
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar