Alerte Infos

Madagascar de retour sur les marchés internationaux

Jeudi 22 Octobre 2015

L’année 2015, une année de relance économique pour Madagascar. Confirmation de la Banque mondiale : la Grande Ile améliore son intégration dans les marchés internationaux selon le rapport d’Etude diagnostique sur l’intégration du commerce (EDIC) 2015 pour Madagascar publié mardi.

Ce rapport EDIC est destiné à identifier les principaux obstacles à l’intégration du pays dans les marchés internationaux et à proposer des recommandations pour en améliorer la performance. La Banque mondiale recommande plusieurs orientations pour favoriser l’intégration du commerce malgache. Madagascar doit ainsi mener une politique commerciale plus offensive sur la base d’un plan de réformes visant à supprimer les entraves au commerces.

Le rapport EDIC 2015 note une concentration des exportations : « 10 produits représentent encore 56 % des exportations totales de marchandises ». « En 2012, les dix plus gros exportateurs représentaient plus de 38 % de l’ensemble des exportations de Madagascar », précise la Banque mondiale dans son rapport, ajoutant qu'"environ un tiers des entreprises ne parviennent pas à maintenir les exportations en 2013″. Des efforts impératifs pour rééquilibrer le secteur des exportations mais aussi le domaine des importations. Du fait de son éloignement géographique de la plupart de des zones d’exportations, la réduction des coûts du transport vers les marchés destinataires, la transformation des intrants intermédiaires en produits finis, Les frais de transport vers les marchés de destination restent élevés, et les délais de transport constituent des obstacles à une politique commerciale efficiente.

Selon les experts de la banque mondiale dans le rapport EDIC 2015, « La politique commerciale de Madagascar doit prendre en compte le fait que dans l’économie mondiale actuelle, les processus de production sont de plus en plus spécialisés et mis en œuvre par des entreprises réparties dans le monde entier ».

Cette semaine, les secteurs public et privé participent justement à une plateforme d’échange sur la réduction des obstacles à l’intégration du commerce malgache. Avec le retour de la stabilité politique et l’appui des bailleurs de fonds, Madagascar miné par une forte inflation empreinte le chemin de la relance avec pour objectif, une croissance économique de 5% pour 2015. Les grands projets miniers seront en tête des principaux précurseurs de la relance. Le secteur du tourisme retrouve peu à peu des couleurs, la Grande Ile redevient progressivement une destination sûre et fiable pour les touristes internationaux. Par ailleurs, le secteur agricole devrait progresser de 2% en 2015, l’élevage et la pêche de 1,5%.


Source : AfriqueInside.com

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar