Brèves Madagascar

Madagascar éligible à un prêt du FMI sous conditions

Jeudi 9 Juin 2016

www.madaplus.info
www.madaplus.info
C'est un grand pas en avant pour Madagascar, après deux ans de longues négociations. Ce mercredi, la délégation du Fonds monétaire internationale (FMI), en mission d'évaluation sur le sol malgache depuis 15 jours, a rendu ses conclusions : Madagascar serait éligible à la « Facilité Elargie de Crédit », un prêt de 310 millions de dollars. Une somme importante pour le pays, et un signal positif à l'attention des bailleurs de fonds. Mais cet accord de principe revêt plusieurs conditions.

« Le travail ne fait que commencer » : voilà comment s'est conclue, hier, la conférence de presse donnée au Palais présidentiel. Et du travail, il y en a, car le FMI, qui vient de signer avec l'Etat malgache un accord de principe pour un prêt de 310 millions de dollars, a dicté ses conditions.

« Sous réserve que les autorités malgaches exécutent à temps les mesures préalables et obtiennent des assurances de financements nécessaires, le conseil d’administration pourrait examiner à la fin du mois de juillet la demande d’appui présentée par Madagascar », explique Marshall Mills, le chef de mission du FMI.

En d'autres termes, pour aboutir à la signature effective du prêt, Madagascar va devoir obtenir deux choses essentielles. D’abord l’assurance de ses partenaires de combler les 45 millions de dollars manquant pour boucler le budget, puis la mise en œuvre de réformes dans trois domaines, comme l'explique Gervais Rakotoarimanana, le ministre des Finances et du Budget : « Premièrement, il y a donc la présentation à l’Assemblée nationale de la loi des finances rectificative. Deuxièmement, concernant la fourniture d’énergie, il ne devra plus y avoir des contrats de gré à gré. Et troisième chose, la nécessité de respecter désormais les règles en matière de passation de marché ».

Les négociations vont donc commencer pour Madagascar. Objectif : la mise en œuvre de toutes les réformes prévues, et ce, le plus rapidement possible. En juillet, l'accord définitif du conseil d'administration du FMI pour l'octroi du prêt serait le signal attendu par la communauté des bailleurs et des investisseurs privés pour s'engager concrètement à Madagascar.

Source RFI
N.R.

Infos Diaspora | Brèves Madagascar