Alerte Infos

Madagascar: haro de la société civile contre un décret polémique

Mercredi 4 Décembre 2013

Madagascar: haro de la société civile contre un décret polémique
A Madagascar, un décret controversé doit être examiné par le Conseil d'Etat. Il autorise les chefs d'institution à participer à la campagne électorale - via leur présence physique ou des photos - tant qu'ils n'y prennent pas la parole.

L'organisation de la société civile KMF-CNOE, ou Comité pour l'observation des élections, veut faire annuler ce décret, pour deux raisons : il contredit le code électoral, et il a été adopté en catimini.

Solonirabety est le secrétaire général national de l'organisation KMF-CNOE - ou Comité pour l'observation des élections - reçu ce mercredi par le Conseil d'Etat. Trouve-t-il normal que ce décret qui autorise les chefs d'institution à participer aux campagnes électorales, n'ait été publié nulle part, au moment de son adoption ? Réponse de l'intéressé : « Ce n'est pas un oubli. Nous avons saisi le Conseil d'Etat parce que le pouvoir n'a publié ce décret du 6 août 2013 que le 26 novembre 2013. »

« Nous ne visons personne »

Hasard du calendrier : c'était quelques jours avant le meeting du président de la transition, Andry Rajoelina, où le candidat est apparu en compagnie des 130 candidats qui le représentent aux législatives, et dont les affiches portent la photo du président de la Transition. « Au KMF-CNOE nous ne visons personne, mais nous respectons la loi par le fait qu'il y avait des autorités ou des chefs d'institutions qui participent à des campagnes électorales. Il n'y a plus d'égalité, entre les candidats », affirme Solonirabety.

Le KMF-CNOE demande en outre au Conseil d'Etat le respect de la hiérarchie des lois, à savoir qu'en théorie, un décret ne peut pas contredire le code électoral. Ce code a été adopté en 2012, et son article 45 interdit à toute autorité politique et tout chef d'institution de participer à la campagne électorale. « Vous savez, la façon dont les politiciens jouent. D'une date à une autre, leur position change. C'est en 2013, quand aura lieu l'élection, qu'ils s'aperçoivent qu'il y avait quelque chose qui bloque. Et pour lever ce blocage, ils ont adopté ce décret. Voilà. » Le KMF-CNOE doit être reçu par le Conseil d'Etat dans la matinée, heure locale.

■ La campagne se poursuit : premier débat télévisé ce mercredi soir

Le premier débat télévisé entre les deux candidats qualifiés pour le second tour de la présidentielle a lieu ce mercredi soir 4 décembre. Hery Rajaonarimampianina et Robinson Jean Louis s'exprimeront sur la télévision nationale malgache à 21 h locale sur les thèmes socio-économiques.

(Source : http://www.rfi.fr/ )
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar