Alerte Infos

Madagascar : introduction du vaccin contre le cancer du col de l'utérus au pays ayant comme cible 15.000 filles

Lundi 18 Novembre 2013

Madagascar : introduction du vaccin contre le cancer du col de l'utérus au pays ayant comme cible 15.000 filles
ANTANANARIVO - Le vaccin contre le Virus du Papillome Humain (VPH), principal responsable du cancer du col de l'utérus a officiellement été introduit à Madagascar, lundi, dont le lancement s'est déroulé dans le district de Toamasina I (à l'est du pays), apprend-on du communiqué du ministè re de la santé publique

La phase de démonstration qui concerne deux districts dont Toamasina I et Soavinandriana (au centre de la Grande Ile), s'é tale sur deux ans où 15.000 filles, celles qui sont en classe de fin de primaire (CM2) et les fillettes de 10 ans qui sont non- scolarisées, sont ciblées. Elles recevront les trois doses recommandées, a-t-on précisé.

« L'administration du vaccin contre le VPH chez les filles de 9 à 13 ans, leur assure une protection contre l'infection par le VPH, et ce, avant qu'elles ne soient exposées au virus. L' introduction de ce vaccin est importante à Madagascar dans la mesure où le cancer du col de l'utérus représente plus de 25% des admissions du service de l'Oncologie du centre hospitalier d' Antananarivo », explique la ministre de la santé publique, Olga Vaomalala.

La population malgache atteinte du cancer du col utérin est relativement jeune puisqu'une patiente sur deux a moins de 45 ans, a indiqué notre source. Il représente 83 % des nouveaux cas de cancers dans les pays en voie de développement. Le cancer du col de l'utérus a provoqué en 2005 près de 275.000 décès dont près de 85% dans les pays en développement, où l'accès au dépistage et au traitement est limité.

Ce cancer est la deuxième cause de mortalité par cancer chez les femmes après celui du sein, a-t-on souligné. Notons que le VPH est la principale cause du cancer du col de l'utérus, un virus sexuellement transmissible qui se propage facilement. Les relations sexuelles précoces, les partenaires sexuels multiples, les grossesses précoces ou encore les grossesses nombreuses sont d' autres facteurs de risque d'infection par le VPH, a-t-on mentionné

(Source Xinhua News Agency)
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar