Alerte Infos

Madagascar : l'Afrique australe lance un ultimatum

Mercredi 18 Juillet 2012

Madagascar : l'Afrique australe lance un ultimatum
La Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) a sommé le président de la Transition malgache Andry Rajoelina et son prédécesseur Marc Ravalomanana de conclure un accord d'ici le 31 juillet, sous peine d'exclusion du processus de sortie de crise. (source : mtm-news.com)

Madagascar toujours dans l’impasse, la SADC se fâche et prévient : « Si les deux parties (...) ne sont pas capables de conclure un accord final pour s'assurer de la mise en oeuvre de la Feuille de route jusqu'au 31 juillet, la partie et/ou les parties qui est/sont responsable(s) de l'échec sera (seront) désavouée(s) par la communauté internationale concernant une participation future dans le processus. »

Il y a un mois, l'ex-président Marc Ravalomanana et l'actuel président de la Transition Andry Rajoelina avaient accepté de se rencontrer pour trouver une solution à l'amiable, de manière crédible et intègre, solution rendue nécessaire par la situation difficile du peuple malgache qui souffre gravement de la présente impasse politique, précise le communiqué de la SADC. Selon des sources proches du dossier, les deux hommes pourraient se rencontrer le 21 juillet aux Seychelles, précise l’AFP.

« Ça ne sert à rien de mettre une pression inutile sur les deux protagonistes. Ils ont déjà donné leur accord pour une rencontre. Il appartient d'abord à la SADC de fixer une date et un lieu pour la rencontre », a réagi le 16 juillet le ministre de la Communication malgache, Harry Laurent Rahajason, un proche de M. Rajoelina, rapporte l’AFP.

En parlant de pression, il faut souligner que la crise dure depuis 2009 aux dépens de la population malgache. Après le renversement du président Ravalomanana en mars 2009 par Andry Rajoelina, alors maire de la capitale Antananarivo, les deux rivaux ont signé plusieurs accords à Maputo et Addis-Abeba en 2009, puis tenté de nouvelles négociations à Pretoria en 2010 et Gaborone en 2011, sans parvenir à trouver une véritable issue à la crise. Depuis septembre 2011, la « feuille de route » signée par les protagonistes et rédigée sous l'égide de la SADC, et qui était sensée préparer la sortie de crise, peine à être mise en œuvre.

L'ex-président malgache a été condamné par la justice de son pays et par contumace aux travaux forcés à perpétuité après la mort d'une trentaine de manifestants, abattus par sa garde devant le palais présidentiel en février 2009. Il a été empêché de rentrer au pays à deux reprises ces derniers mois.


N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar