Alerte Infos

Madagascar : la SADC condamne la tentative de retour de Mme Ravalomanana

Mercredi 1 Août 2012

L'organe de coopération de la SADC discutera du dossier de sortie de crise à Madagascar. La Troïka tiendra une réunion de deux jours.
L'organe de coopération de la SADC discutera du dossier de sortie de crise à Madagascar. La Troïka tiendra une réunion de deux jours.
Antananarivo - La Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) a fermement condamné la tentative de retour à Madagascar de l'épouse de l'ex-président Marc Ravalomanana, dénonçant une violation du processus de négociation en cours, dans un communiqué parvenu mardi à l'AFP. (source : romandie.com)

La SADC est consternée par la tentative secrète entreprise par Mme Ravalomanana de rentrer à Madagascar, qui constitue une violation des engagements pris entre la Troïka (l'organe de sécurité de la SADC, ndlr) et le gouvernement de Transition autour de la question du retour de son Excellence M. Ravalomanana et de sa famille (y compris son épouse), qui sont toujours en cours de négociation et qui doivent être inclus dans l'accord final initié aux Seychelles, a déclaré la SADC.

La SADC condamne fortement cet acte qui n'est pas en accord avec la lettre et l'esprit des négociations en cours, ajoute le communiqué.

Madagascar est plongée dans une grave crise politique depuis le renversement de Marc Ravalomanana par Andry Rajoelina en 2009. La question du retour au pays de l'ancien président et de sa famille est l'un des points de désaccord que les deux hommes ont tenté de surmonter lors d'une rencontre en tête-à-tête aux Seychelles la semaine dernière.

Lalao Ravalomanana avait tenté de rentrer par un vol régulier en provenance de Johannesburg vendredi. Elle a immédiatement été refoulée du territoire malgache et placée dans un avion pour Bangkok.

M. Ravalomanana a vivement réagi : La SADC ne sait pas de quoi elle parle. L'organisation n'a pas pris la peine non plus de me demander ce qui s'est passé, a-t-il déclaré dans un communiqué, ajoutant que le président de la Transition Andry Rajoelina avait assuré que sa famille serait protégée à Madagascar.

Pendant le tête-à-tête, Rajoelina a promis qu'il ne se mêlerait pas (des affaires de) ma famille. Il m'a assuré qu'il était un père de famille et que ma famille serait en sécurité à Madagascar (...).

C'est pour cette raison que ma femme a décidé - ouvertement et non subrepticement - de retourner à Madagascar pour rendre visite à sa mère, âgée de 82 ans, a-t-il poursuivi.

La présidence a démenti un tel accord entre les deux hommes, qualifiant cette tentative de retour d'acte de provocation (...) torpillant le processus de sortie de crise.

La SADC qui avait donné jusqu'au 31 juillet aux deux rivaux pour trouver un accord, a repoussé son ultimatum au 16 août et a annoncé une deuxième rencontre entre MM. Rajoelina et Ravalomanana.

Marc Ravalomanana vit en exil en Afrique du Sud depuis qu'il a perdu le pouvoir. Empêché à deux reprises de rentrer au pays, il a toujours manifesté sa volonté de se porter candidat à l'élection présidentielle, dont la date doit être annoncée mercredi.

(©AFP / 31 juillet 2012 20h33)

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar