Brèves Madagascar

Madagascar: le Sénat invite les syndicats pour désamorcer les tensions sociales

Vendredi 6 Mai 2016

A Madagascar, le bureau permanent du Sénat a invité mercredi 4 mai les organisations syndicales à exprimer leurs revendications. Objectif : désamorcer les tensions sociales et tenter de faire cesser les multiples grèves qui sévissent dans le pays.

La rencontre a été qualifiée de positive par les deux parties. Pourtant, elle avait mal commencé : les syndicalistes se sont écharpés entre eux quand il a fallu décider des 15 représentants qui assisteraient aux échanges.

Le secrétaire général de l'Afo Syndicales, Jean-Raymond Rakotoniasy, a plaidé pour un Etat de droit, une lutte réelle contre la corruption, mais aussi pour la réintégration des employés qui auraient été licenciés abusivement. « C’est notre préalable pour la poursuite du dialogue. On va demander aux travailleurs d’être solidaires parce que, sinon on va tous mourir de la pauvreté à cause de la mauvaise gouvernance à Madagascar », commente-t-il.

« Nous avons demandé un mémorandum pour chaque secteur, pour chaque catégorie de syndicats, et que nous remettrons au Premier ministre lundi », explique Honoré Rakotomanana. Le président du Sénat poursuit : « Il y a peut-être un ou deux ministères qui seront concernés. Le Premier ministre fera le dispatching. Et dans le cas par exemple où après un mois ou après quinze jours, ou après une semaine, il n’y a pas de réponse politique ou alors, nous allons relancer. »

Une promesse a émané de cette table ronde : relancer jusqu'à ce que les requêtes soient prises en compte. Questionnés sur les rumeurs de connivence avec certains partis politiques, les syndicalistes ont réaffirmé leur apolitisme.

Source : RFI.fr

Infos Diaspora | Brèves Madagascar