Alerte Infos

Madagascar : le chef des voleurs des boeufs toujours en cavale

Vendredi 16 Novembre 2012

Madagascar : le chef des voleurs des boeufs toujours en cavale
(Xinhua) - Remenabila, le chef des "Dahalo", noms donnés aux bandits voleurs de zébus, est toujours en cavale malgré les actions d’intervention des forces spéciales mises en place dans le sud du pays pour le traquer depuis le mois de septembre dernier. (source : afriscoop.net)

En juin dernier, suite à un affrontement entre des bandits lourdement armés dirigés par Remenabila et des forces de l’ordre malgaches en mission pour traquer les voleurs de boeufs dans la partie sud du pays, une dizaine de militaires ont été tués.

Une mission de ratissage du village d’Iabohazo, le lieu indiqué être le fief de Remenabila a été menée par les forces de l’ordre en juillet dernier mais ce bandit tristement célèbre est toujours en cavale.

Entre le mois d’avril et août dernier, une centaine de personnes ont été tuées dont 67 dahalo abattus et 180 boeufs ont été arrachés de ses propriétaires lors des attaques dans le sud.

Au début du mois de septembre, 1 200 têtes de boeufs ont été arrachées de leurs propriétaires dans le district de Betroka, et les échanges de tirs entre les forces de l’ordre et les dahalo, ont entraîné la mort en service commandé des trois éléments des forces de l’ordre dont deux gendarmes et un policier.

Malgré ces regrettables pertes, l’opération de poursuite a permis de récupérer 800 boeufs parmi les 1 200 volés. 7 corps de dahalo ont été retrouvés alors que d’autres corps ont été emportés par leurs compagnons.

Les Forces d’Intervention Spéciale (FIS) rattachées à la présidence de la transition malgache, en renfort aux éléments de l’ Etat-Major Mixte Opérationnel National (EMMONAT), appuyés par des voitures tout terrain munies d’armes lourdes et d’armement stratégique, ont commencé à occuper le sud de la Grande Ile en septembre dans l’opération dénommée "Tandroka".

Depuis, les forces de l’ordre ont communiqué que 109 dahalo ont été tués dont 27 au cours de 9 accrochages avec des Dahalo, un dahalo blessé, 2 civils tués et un civil blessé du 8 octobre au 6 novembre dernier.

Ces derniers ont mentionné mardi dernier lors d’une conférence de presse à Antananarivo, la capitale malgache, que la sécurité dans le sud est actuellement rétablie à 98% grâce à l’opération " Tandroka".

69 personnes ont été interpellées, dont 29 personnes placées en détention et 40 personnes qui ont bénéficié d’une liberté provisoire. 26 munitions et 63 douilles ont été saisies au cours de l’opération Tandroka.

Dans tous ces résultats, Remenabila est toujours en cavale tout en étant grièvement blessé d’après les affirmations de ses équipes.

Par ailleurs, à part les opérations officielles menées par les forces de l’ordre, la présidence de la transition a lancé un avis de recherche à l’endroit de ce chef de bandit où une prime de 20 millions d’Ariary (10 000 dollars) sera offerte pour toute information fiable permettant aux forces de l’ordre de procéder à son arrestation et une récompense de 100 millions d’Ariary (50 000 dollars) pour sa capture, mort ou vif.

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar