Alerte Infos

Madagascar : le président de la HAT Rajoelina parle d'un "non-événement" au lendemain de la mutinerie

Mardi 24 Juillet 2012

Madagascar : le président de la HAT Rajoelina parle d'un "non-événement" au lendemain de la mutinerie
Le calme est revenu ce lundi matin, 23 juillet, à Antananarivo au lendemain d'une mutinerie dans une base militaire située non loin de l'aéroport. L’insurrection a fait trois morts et au moins trois blessés. (source : rfi.fr)

Les soldats sont restés retranchés une bonne partie de la journée dans cette caserne, des militaires très en colère mais qui apparemment n'avaient aucune revendication précise à formuler. Ce soulèvement survient alors que le président de la Transition malgache Andry Rajoelina doit rencontrer après-demain, mercredi 25 juillet, aux Seychelles l'ancien chef d'Etat Marc Ravalomanana. Avant d'embarquer pour les Seychelles, le président a réagi pour la première fois à ce qui s'est passé hier dans ce camp militaire et, pour lui, c'est un « non-événement ».

Lors d’une conférence de presse organisée ce matin, le président de la Transition ne s’est pas attardé sur la mutinerie. Il a adressé ses condoléances aux familles des victimes, puis il a rappelé que d’autres mutineries ont déjà eu lieu depuis qu’il est au pouvoir. « Ce n’est pas la première fois que cela arrive, a-t-il déclaré, mais nous devons ramener l’apaisement ». Le point presse a été organisé sur la base aérienne qui jouxte l’aéroport international, à quelques mètres de l’endroit où ont eu lieu les accrochages meurtriers hier, 22 juillet.

D’ailleurs ce matin, il y avait nulle trace des événements de la veille, les alentours de l’aéroport et du camp militaire étaient calmes et les barrages étaient levés. Andry Rajoelina, son épouse et deux de ses conseillers ont donc pu, comme prévu, s’envoler en avion privé vers les Seychelles.

Quel est l’enjeu de cette rencontre ?

L’enjeu, il n’en est pas des moindres. C’est la résolution d’une crise politique, devenue crise sociale et économique, dans laquelle est plongé le pays depuis plus de trois ans ; depuis le renversement de l’ancien président Marc Ravalomanana par Andry Rajoelina, son principal opposant, qui était à l’époque maire de la capitale.

Des institutions de transition ont été mises en place. Depuis, une feuille de route prévoit le partage du pouvoir jusqu’aux élections en 2013. Mais actuellement, la situation est totalement bloquée. Les institutions ne fonctionnement pas comme il faut et les divisions entre les deux camps minent le pays.

Lors de cette rencontre, il sera sans doute question du retour au pays de l’ancien président Marc Ravalomanana. Il vit en exil en Afrique du Sud, et il a été empêché plusieurs fois de rentrer à Madagascar. Le problème, c’est qu’il a été condamné par contumace par la justice malgache aux travaux à perpétuité, pour la mort d’une trentaine de manifestants durant les événements de 2009.

Il sera aussi certainement question de la candidature de l’un et de l’autre à la prochaine présidentielle. Certains avancent que le retrait des deux serait la solution. Mais sur ce point, l’ancien président se montre intransigeant. Il veut se présenter à la présidentielle. Ces thèmes ont déjà été abordés plusieurs fois lors de précédentes rencontres. Mais cette fois, les médiateurs nationaux et les médiateurs internationaux espèrent que cette fois sera la bonne.

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar