Alerte Infos

Madagascar: le soutien de Rajoelina à Rajaonarimampianina, un cadeau empoisonné?

Dimanche 10 Novembre 2013

A Madagascar, Andry Rajoelina a apporté officiellement son soutien au candidat Hery Rajaonarimampianina pour le second tour de la présidentielle, prévu le 20 décembre. « Il est le candidat de la révolution »...

a déclaré l'actuel président la transition malgache au lendemain de la publication des résultats du premier tour. Hery Rajaonarimampianina a obtenu près de 16 % des voix, derrière Robinson Jean-Louis (21 %) qui est, lui, soutenu par l'ancien président Marc Ravalomanana.

A Madagascar, le soutien de l’actuel président de la transition à Hery Rajaonarimampianina soulève beaucoup de questions et pourrait même être un cadeau empoisonné.

Dans une interview accordée au quotidien français Le Monde daté de ce dimanche 10 novembre, Andry Rajoelina annonce son soutien officiel au candidat Hery Rajaonarimampianina. C'était un secret de polichinelle. Le président de la transition n'avait jamais manqué de saluer le travail accompli par son ex-ministre des Finances lorsqu'on lui demandait qui était son candidat à cette présidentielle. Mais ce soutien officiel pose des problèmes légaux : le président de la transition n'a pas le droit, comme les membres du gouvernement, d'afficher son soutien à l'un des candidats

Hery Rajaonarimampianina se dit surpris

Ce soutien pose aussi des questions de stratégie politique. Joint par RFI, l'ex-ministre des Finances, Hery Rajaonarimampianina, semble le premier surpris par ce soutien officiel. « Vous m'apprenez la nouvelle, je ne le savais pas », a déclaré Hery Rajaonarimampianina. « Pourtant, en tant que président de la transition, Andry Rajoelina ne peut pas m'apporter son soutien », a-t-il ajouté.

En effet, selon l'article 15 de la Feuille de route de sortie de crise - feuille de route qui encadre la tenue de cette élection présidentielle - « le Président, le gouvernement et les chefs d'institutions doivent rester neutres (…) en particulier pendant le processus électoral ».

Risque de disqualification

Joint par RFI, Jean-Eric Rakotoarisoa, professeur de droit à l'Université d'Antananarivo, le confirme : « Ce soutien d'Andry Rajoelina peut amener à la disqualification d'Hery Rajaonarimampianina. Pour ça, il faudrait que la Cour électorale spéciale [CES, ndlr] soit saisie d'une requête, et quelle détermine si, dans les faits, Hery Rajaonarimampianina a bénéficié, ou bénéficie, du soutien d'Andry Rajoelina. »

RFI
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar