Alerte Infos

Madagascar : les préconisations de la SADC seront-elles respectées ?

Mercredi 12 Décembre 2012

Madagascar : les préconisations de la SADC seront-elles respectées ?
Lors de son sommet réuni à Dar es Salam le samedi 8 décembre, la Communauté de développement des Etats d’Afrique australe (SADC) s’est prononcée sur le conflit qui oppose à Madagascar Andry Rajoelina, l’actuel président et l’ancien chef d’Etat Marc Ravalomanana, actuellement en exil en Afrique du Sud.

Désignée comme médiatrice, la SADC a demandé à ce que les deux hommes renoncent à se présenter aux prochaines élections.

Les prochaines élections présidentielles et législatives malgaches auront lieu en mai et juillet 2013. Tant le peuple malgache que la communauté internationale espèrent que ces élections marqueront la fin de la crise politique et institutionnelle qui frappe Madagascar depuis 2009. Tout a commencé le 13 décembre 2008 lorsque le gouvernement, alors dirigé par Marc Ravalomanana, a décidé de fermer la chaîne de télévision Viva TV, dirigée par Andry Rajoelina, en raison d’une interview de l’ancien chef d’Etat exilé Didier Ratsiraka qui selon le pouvoir en place était « susceptible de perturber la paix et la sécurité » à Madagascar. Andry Rajoelina, alors maire de la capitale, Antananarivo, a dès lors commencé à organiser des manifestations anti-Ravalomanana. Estimant ne pas être entendu par le gouvernement, Andry Rajoelina s’est auto-proclamé chef de l’Etat malgache le 31 janvier 2009. Il a reçu le pouvoir des mains de l’armée, à qui Ravalomanana avait confié le pouvoir exécutif, le 18 mars 2009, devenant ainsi le Président de la Haute Autorité de Transition de la République de Madagascar.

Depuis son accession au pouvoir, Andry Rajoelina promettait la tenue d’élections démocratiques sans cesse repoussées. Celles-ci désormais fixées, la SADC, qui a été nommée médiatrice dans le cadre du conflit opposant l’actuel et l’ancien chefs d’Etat malgaches, a décidé d’adopter une position ferme lors de son sommet du 8 décembre à Dar Es Salam. Insistant sur la nécessaire tenue de ces élections et sur leur caractère démocratique, la SADC a demandé à ce que ni Andry Rajoelina ni Marc Ravalomanana ne se portent candidat, afin que la crise ne perdure pas davantage. De plus, la SADC a demandé que Marc Ravalomanana soit amnistié et qu’il puisse revenir à Madagascar sans risquer d’être privé de sa liberté. Marc Ravalomanana est en effet sous le coup de plusieurs procédures judiciaires intentées contre lui par l’administration de la Haute Autorité de Transition dirigée par Andry Rajoelina. Il a notamment été condamné par contumace à des travaux forcés à vie pour avoir fait tirer sur des manifestants, entraînant la mort de certains, lors de rassemblements de l’opposition en 2009.

Les partisans de Marc Ravalomanana se sont félicités de la demande d’amnistie complète de l’ancien président malgache par la SADC. Le retour de Marc Ravalomanana avait été envisagé par Andry Rajoelina, des négociations avaient même été entamées, mais il semblait alors inévitable que Marc Ravalomanana soit arrêté une fois rentré à Madagascar. Néanmoins, la posture de « Ni…ni… » adoptée par la SADC ne suscite pas l’adhésion des partisans de Marc Ravalomanana, ce dernier n’ayant jamais caché sa volonté de se présenter aux prochaines élections présidentielles.

De son côté, Andry Rajoelina a fait savoir que la recommandation de la SADC n’était pas acceptable. Dans un communiqué, le président malgache a ainsi affirmé que « Madagascar est un pays indépendant qui n’est sous la tutelle d’aucune organisation ». La question de la sortie de crise à Madagascar reste donc entièrement posée.

sources : RFI, Afriscoop, Madagascar Tribune

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar