Brèves Madagascar

Madagascar: les travaux des aéroports d’Antananarivo et Nosy Be au point mort

Mardi 14 Juin 2016

Photo wikipedia
Photo wikipedia
Il y a un an à Madagascar, l’Etat annonçait que le consortium Aéroport de Paris (ADP), Bouygues, Colas Madagascar et la société financière Meridian remportait l’appel d’offre pour la rénovation des deux plus grands aéroports du pays à Antananarivo et Nosy Be. La pose de la première pierre avait été célébrée en grande pompe l’année dernière, mais depuis rien.

Seule une petite enveloppe a été débloquée récemment pour les travaux liés à l’accueil du Sommet de la Francophonie.
Presque un an après l’annonce du début des travaux, une première phase a enfin été lancée à l’aéroport d’Ivato en périphérie de la capitale. Une enveloppe de 10 millions de dollars en vue uniquement du Sommet de la Francophonie, comme l’explique Narson Rafidimanana, ministre en charge des Projets présidentiels et de l’aménagement du territoire : « Ça consiste déjà pour l’accueil des présidents, le pavillon présidentiel à l’aéroport ; et aussi sur le tarmac pour les parkings des avions présidentiels et, troisièmement, c’est pour le parking des voitures qui attendent aussi les présidents ».

Mais rien encore sur les nouveaux terminaux et pistes d’atterrissage à Ivato et Nosy Be. En un an, il y a d’abord eu des difficultés côté malgache pour rédiger le contrat de partenariat public privé. Puis des longues négociations sur le financement du côté du consortium.

Le ministre promet que les choses vont enfin bouger : « Madagascar a signé un contrat avec un consortium. C’est un closing final, closing financier qui se termine. Et là, ça démarrera en grandes pompes. Là, on va faire un aéroport digne de ce nom. Et ça, c’est très important pour le pays ».

Selon lui, il faudra encore quelques mois pour que le gros des travaux commence enfin.

Source RFI
N.R.

Infos Diaspora | Brèves Madagascar