Alerte Infos

Madagascar: petits pas dans la lutte contre la violence à Madagascar entre les sexes

Mercredi 11 Décembre 2013

Les efforts visant à réduire la violence contre les femmes à Madagascar sont dû aux réalités économiques et les normes sociales vécues par la majorité des femmes dans le pays.

Alors que la police ont été formés pour aider les femmes qui portent plainte contre des partenaires violents, de nombreuses femmes ont encore du mal à parler ouvertement de la violence.

"Nous essayons de briser le silence sur la violence contre les femmes à Madagascar", a déclaré Tolotra Andriamanana, national Sexe Chargé de programme au Fonds des Nations Unies (FNUAP). «Nous devons trouver un moyen de mettre fin à l'impunité."

Les statistiques nationales sur la prévalence de la violence fondée sur le sexe ne sont pas disponibles, mais une enquête menée en 2011 dans trois villes - Antananarivo, Diego et Tuléar - ont constaté qu'environ 30 pour cent des femmes ont déclaré avoir subi des violences domestiques au moins une fois dans leur vie.

Dans le cadre de ses Seize jours d'activisme contre la base campagne de violence, les bénévoles qui travaillent avec le FNUAP et le Programme des Volontaires des Nations Unies ont fait du porte à porte dans la capitale, Antananarivo, pour informer les femmes sur l'existence de centres judiciaires où les femmes qui sont victimes de la violence domestique peut obtenir des conseils juridiques et un soutien psychosocial.

Rebeka *, 23 ans, est en visite dans un de ces centres à Antananarivo pour en savoir plus sur la tutelle de parent isolé pour sa fille. Elle fait partie d'un nombre restreint mais croissant de jeunes femmes instruites qui ne sont pas prêts à mettre en prison leur compagnon pour violence.

Après que son petit ami l'a giflé au visage dans un excès de jalousie, elle a obtenu un certificat médical et a appelé la police qui a arrêté ce dernier. Celui-ci a été mis dans une cellule. «Quand j'ai vu l'état de la cellule, et la façon dont il avait peur, j'ai décidé de revenir sur ma plainte. Tout homme qui voit ces cellules ne frappera plus jamais sa femme," a t-elle dit à IRIN, ajoutant que beaucoup de tension dans le ménage est causée par l'incapacité de son amoureux à trouver un emploi.

(Source : http://allafrica.com/ )
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar