Alerte Infos

Madagascar : pour une relance de la vanille

Samedi 23 Juin 2012

Madagascar : pour une relance de la vanille
Les 11 et 12 juin 2012 à Sambava, la relance de la vanille était au cœur de l’atelier national sur la filière présidé par le Premier ministre malgache Omer Beriziky. (source : mtm-news.com)



Quelque 120 participants, des professionnels du secteur - planteurs, collecteurs, préparateurs, exportateurs -, mais aussi les représentants des administrations concernées - collectivités territoriales décentralisées, partenaires techniques et financiers - et la microfinance, ont participé à cet atelier.

Dates de campagne

Cette réunion a permis de fixer les dates d'ouverture de la campagne : le 10 juillet dans la région littorale et le 10 août dans les régions montagneuses et Analanjirofo. Elles accuseront un léger retard, mais l’objectif est d’avoir des gousses de qualité.

« Les acteurs intervenant dans la filière vanille se sont mis d'accord sur la fixation des dates d'ouverture des prochaines campagnes qui, par rapport à l'année dernière, enregistrent un petit retard. Le fait est que, à cette période, la gousse est plus mature et donc de meilleure qualité », avance un exportateur de vanille présent sur les lieux, rapporte l’Express de Madagascar.

Les opérateurs ont saisi l'occasion de la présence du Premier ministre pour demander aux autorités présentes la sortie d'un décret d'abrogation du texte réglementaire, stipulant la fixation des prix. Dans la pratique, l’État ne fixe plus les prix et les prix sont libres. Lors de la campagne précédente, le prix moyen à l'export était de $ 22. Cette année, la production devrait être en hausse. Les prévisions tablent sur 1 500 tonnes de vanille exportables contre 1 200 tonnes pour la campagne précédente.

À la recherche de nouveaux marchés

« La direction du commerce extérieur au sein du ministère du Commerce va redoubler d’efforts pour trouver des marchés. Nous ne nous contenterons plus de l’Europe, nous nous tournerons également vers l’Asie, par exemple, et d’autres destinations. Le girofle, la vanille, et le poivre sont de plus en plus demandés à l’extérieur », souligne Olga Ramalason, ministre du Commerce.

Relance de la filière

Le Premier ministre a recommandé la mise en place d’une plateforme nationale d’échange et de coordination des actions en faveur de la relance de la vanille. « La énième plateforme et la énième relance de la vanille en fait, mais la première pour la relance de la filière pendant cette transition », observe le journal La Tribune. Parmi les difficultés évoquées, outre le non-respect des textes et des lois qui régissent le secteur, les intervenants ont aussi mis en avant les problèmes de traçabilité de la culture jusqu’à l’exportation.


N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar