Alerte Infos

Madagascar: premier duel télévisé depuis 1996 avant une présidentielle

Jeudi 5 Décembre 2013

Les Malgaches ont assisté mercredi soir au premier duel télévisé en direct entre deux candidats à une élection présidentielle depuis dix-sept ans, à trois semaines du second tour, prévu le 20 décembre.


"C'est en 1996 qu'avait eu lieu le dernier face-à-face entre des candidats à une élection présidentielle", a rappelé en préambule la présentatrice Narindra Rabenarivo. Il avait alors opposé les anciens présidents Didier Ratsiraka et Albert Zafi.

Le débat opposait mercredi les finalistes du 20 décembre: le candidat de l'ancien président Marc Ravalomanana, Robinson Jean Louis, et celui du président de la Transition Andry Rajoelina, Hery Rajaonarimampianina.

Les échanges ont été assez courtois. M. Jean Louis a insisté sur l'importance de la crise que traverse Madagascar depuis le renversement de M. Ravalomanana par M. Rajoelina en 2009, affirmant qu'il est le médecin dont le pays a besoin pour guérir les plaies.

"Les dirigeants de la Transition doivent d'abord demander pardon à la population avant de pouvoir diriger à nouveau le pays", a-t-il lancé.

M. Rajaonarimampianina à quant à lui insisté sur le fait qu'il est un technicien, et qu'il veut se concentrer sur l'avenir et non sur le passé.

Les candidats ont débattu mercredi en malgache. Trois débats sont prévus en tout, deux en malgache et un en français.

MM. Jean Louis et Rajaonarimampianina, qui ont obtenu respectivement 21,16% et 15,85% des voix, tentent maintenant de multiplier des alliances avec les 31 candidats malheureux du premier tour.

Robinson Jean Louis est fréquemment épaulé pendant ses meetings par Marc Ravalomanana qui intervient au téléphone depuis son exil sud-africain, et la présence de Lalao, l'épouse du président déchu.

Pour Hery Rajaonarimampianina, l'appui d'Andry Rajoelina reste encore un sujet à débat, le président de la Transition devant théoriquement rester neutre.
Mais un décret sorti en août autorise les chefs d'institutions à soutenir un candidat à condition de ne pas faire de discours en public.

Les élections du 20 décembre sont cruciales dans le processus de sortie de crise à Madagascar. Mise au ban des nations depuis les événements de 2009, la Grande Ile attend impatiemment le retour de l'aide internationale et des investisseurs.

Des législatives sont également organisées le 20 décembre et les camps de MM. Ravalomanana et Rajoelina sont aussi en quête d'une majorité à la prochaine Assemblée nationale, afin de pouvoir désigner un Premier ministre.

Lalao Ravalomanana et Andry Rajoelina lui-même sont candidats à ce poste.


(Source : http://www.jeuneafrique.com/ )
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar