Alerte Infos

Madagascar : sauver le bois de rose

Samedi 14 Février 2015

Le bois de rose est une richesse natuelle malgache très prisée dans le monde et en voie de disparition. / www.madaplus.info
Le bois de rose est une richesse natuelle malgache très prisée dans le monde et en voie de disparition. / www.madaplus.info
A l'occasion de son discours de mise en oeuvre de la politique générale de l'Etat , le Premier ministre Jean Ravelonarivo a réaffirmé la volonté des autorités malgaches d’opérer une guerre sans merci contre les auteurs de trafic illicite du bois de rose malgache.

Hery Rajaonarimampianina l'avait annoncé à son accession au pouvoir, il y a un an : tolérance zéro contre l'exploitation et l'exportation illicite du bois de rose, ce bois précieux malgache très apprécié dans le monde, et qui se trouve aujourd’hui en voie de disparition.

Un an plus tard, le nouveau Premier ministre Jean Ravelonarivo, reprend l’avertissement.
"Le gouvernement appliquera la tolérance zéro contre l'exportation illicite des richesses naturelles, comme le bois de rose", a-t-il déclaré dans son discours de programme de mise en œuvre de la politique générale de l'Etat.

Les responsables des régions concernées par le fléau seront remplacés et un tribunal spécial mis en place, a-t-il notamment indiqué.

Le conseil des ministres a limogé mercredi les directeurs régionaux de l'environnement et des forêts des deux régions du Nord-Est malgache, les plus concernées par le trafic de bois de rose.
Le Premier ministre a fait in clin d’œil aux défenseurs de l’environnement en nommant au poste de ministre chargé de l'environnement et des forêts, le directeur exécutif de la fondation des aires protégées.

Avec ces mesures, Madagascar vise aussi à regagner la confiance de certains de ses partenaires internationaux, qui n'ont pas cessé sous le régime de transition de dénoncer le trafic illicite du bois précieux malgache.

Sur le terrain, les choses semblent encore loin du trafic zéro et de nombreuses sources craignent que les exploitations illicites de bois ne reprennent de plus belle.
Selon plusieurs sources locales, de nombreux bûcherons munis de haches et de corde auraient investi de nombreux villages de la côte Nord-Est du pays, attendant le moment propice pour s'enfoncer dans les forêts et couper du bois.

Le Premier ministre a annoncé la mise en place d'un système de contrôle strict des coupes, mais les forces de l'ordre se plaignent encore d'un manque de moyens pour opérer une surveillance exhaustive des forêts.

Jean Ravelonarivo a aussi annoncé le retour au pays des bois de rose saisis à l'étranger ou encore la vente des stocks saisis, suivant les procédures légales en vigueur.

Source ; bbc.co.uk
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar