Alerte Infos

Madagascar : un camion militaire intercepté avec 2 tonnes de cannabis

Jeudi 1 Août 2013

Madagascar : un camion militaire intercepté avec 2 tonnes de cannabis
Le service central des stupéfiants a interpellé deux militaires qui transportaient une importante cargaison de cannabis à bord d’un camion de l’armée. (source : linfo.re)

Les forces de l’ordre ont découvert 70 sacs de cannabis.

Les limiers du service central de lutte contre l’abus de stupéfiants et de substances psychotropes (SCLCASSP) ont frappé un grand coup dimanche soir du côté d’Iavoloha, à l’entrée de la ville de Tananarive, sur la route nationale 7, en provenance de Tuléar.

Suite à un renseignement parvenu à la police, ils ont intercepté un camion de l’armée chargé d’une importante quantité de drogue. Les médias malgaches, à l’instar de l’Express de Madagascar, font état de « 70 sacs de cannabis pesant approximativement 2 tonnes ».

Midi Madagasikara précise que les forces de l’ordre attendaient de pied ferme l’arrivée de cette cargaison de drogue en érigeant un barrage routier aux portes de la capitale. Une opération qui a donné les résultats escomptés car « vers 21 heures, le camion tant attendu a fait son apparition », précise Les Nouvelles.

Sommé de se garer en bord de route, le conducteur s’est exécuté sans broncher. Immédiatement, les policiers ont procédé à l’inspection du camion, contre l’avis des deux occupants, dont un adjudant et un sergent, tous deux portant des tenues réglementaires.

Après un bref échange verbal, les agents du SCLCASSP ont sauté à bord du camion et mis la main sur les sacs de cannabis, qui étaient « savamment dissimulés sous des sacs de charbon », rapporte Les Nouvelles. Pris la main dans le sac, les deux militaires ont été interpellés et les 70 sacs de cannabis saisis.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le chargement de drogue provenait du district de Betroka et était destiné à être écoulé à Tananarive. D’après les enquêteurs, les suspects auraient acheté « la cargaison de produits stupéfiants à 2,5 millions d’ariary (892 euros) » pour être revendue dans la capitale « à raison de 300 000 à 400 000 ariary (107 à 142 euros) le sac », détaille L’Express de Madagascar.

Midi Madagasikara souligne que deux autres individus, dont le présumé propriétaire de la drogue, ont également été arrêtés. Les quatre personnes incriminées ont été déférées devant le tribunal d’Anosy et mises en détention provisoire à la prison d’Antanimora mardi 30 juillet. Pour l’heure, l’enquête se poursuit pour identifier le présumé cerveau de ce vaste réseau de trafic de drogue.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar