Alerte Infos

Madagascar : un film pour aider et se souvenir

Mardi 5 Février 2013

Madagascar : un film pour aider et se souvenir
Demain mardi, l'association Vatosoa invite le public à l'aider en assistant, au Monteil, à la projection du film « Tabataba » en présence de son réalisateur malgache. (source : sudouest.fr)

Vatosoa, dont le nom complet est « Vatosoa solidarité santé Blaye-Madagascar » est une association blayaise qui, comme l'indique son appellation entière, est un lien entre la ville de Haute Gironde et l'île de l'Océan indien, surtout dans le domaine de la solidarité et la santé. Cette association créée en 2004 est présidée par Rodin Ramboatiana, médecin anesthésiste de l'hôpital de Blaye, aujourd'hui retraité. Ses principales activités : acheminer vers l'île du matériel médical donné par l'hôpital de Blaye (et également d'autres hôpitaux), et organise les missions d'aides médicales ou techniques. Chaque année une mission apporte ce matériel à Ambatondrazaka, dans le nord-ouest du pays. Vatosoa a aussi permis la création d'une cantine à l'école et d'un poste infirmier dans une contrée éloignée.

Mais le transport coûte cher et pour ce faire, l'association organise régulièrement des animations. Il s'agit de soirées musicales cinéma, comme ce sera le cas mardi, avec la projection du film « Tabataba » de Raymond Rajaonarivelo. À cette occasion, le réalisateur sera présent et débattra avec le public à la fin de la projection. Rendez-vous donc à 19 h 30 au Monteil (1) où Vatosoa proposera un buffet et des produits artisanaux malgaches rapportés lors de sa dernière mission. La recette de la soirée sera intégralement remise à l'association.

Les « événements » de 1947

« Tabataba » signifie littéralement « le bruit »… Puis, paradoxalement, « la rumeur »… A posteriori, on désigne ainsi les « événements » de 1947 : le soulèvement populaire de à Madagascar contre l'occupation coloniale française. Cet épisode historique a été longtemps presque caché, ainsi que le nombre de morts (qui s'élèverait à 100 000 victimes, selon certaines sources). « Mais maintenant la mémoire se réveille », souligne Rodin Ramboatiana. Ce film aborde le sujet sans présenter une fresque historique. L'auteur a placé l'histoire dans un village qui, à l'époque, ne fut pas au centre de la scène. Son propos est de suggérer « ce que fut pour le monde paysan, pétri dans une existence rythmée par les cycles du travail, son adhésion aux événements ». « Tabataba » a été salué à sa sortie en 1989 par tous les critiques.

« Il y a beaucoup à apprendre dans ce film qui s'adresse à la mémoire du peuple malgache », écrivait « Le Monde ». « Télérama » de son côté saluait « un film qui a la simplicité et la pureté lumineuse des films sincères, à la fois fable politique et histoire d'amour entre deux frères ». Mieux encore : primé à la Quinzaine des réalisateurs, Cannes 1988, il a reçu plusieurs prix la même année : prix du public de la ville de Cannes, prix du jury à Taormina, le prix de la première œuvre à Carthage.

Le film est sorti en DVD Blu-ray en 2010. Le public est invité à le voir en salle demain soir.

(1) Prix de la séance : 7 euros ados et adultes et 4 euros pour les moins de 12 ans. Renseignements et réservations au 05 57 42 03 44.

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar