Alerte Infos

Madagascar : une campagne de sensibilisation contre les maltraitances et les violences aux enfants

Dimanche 2 Juin 2013

Madagascar : une campagne de sensibilisation contre les maltraitances et les violences aux enfants
Une vaste campagne de sensibilisation contre les maltraitances et les violences faites aux enfants a été lancée jeudi à Antananarivo, capitale malgache. (source : french.china.org.cn)

Face à la recrudescence des cas de maltraitances, d'abus, de violences et d'exploitation faits à l'encontre des enfants, le ministère malgache de la Population et des Affaires sociales et l' Unicef se sont associées pour lancer une vaste campagne de sensibilisation pour une durée d'une année.

Le comité des droits de l'enfant des Nations Unies, dans ses observations finales sur le rapport périodique de Madagascar sur l' application de la Convention relative aux droits de l'enfant en janvier 2012, notait avec une grande préoccupation l'ampleur de l' exploitation économique des enfants, de la violence intrafamiliale, du phénomène de la prostitution des enfants et du tourisme sexuel à Madagascar.

"Le gouvernement partage les préoccupations du comité des droits de l'enfant et s'attache à mettre en oeuvre les recommandations qu'il a formulées pour lutter contre la violence faite à l'encontre des enfants. Cette campagne de lutte contre la violence et les maltraitances infligées aux enfants, que lancée aujourd'hui en collaboration avec l'Unicef, entend matérialiser cet engagement", a déclaré la ministre malgache de la Population, Olga Ramaroson.

"Un des plus gros défis de la protection des enfants est la sensibilisation des communautés et des familles afin qu'elles prennent conscience de la gravité de la problématique. L'objectif est de rompre avec le silence et d'encourager la culture du signalement systématique des cas d'enfants victimes pour une prise en charge effective", a souligné le représentant de l'Unicef, Steven Lauwerier.

Cette campagne de sensibilisation, qui s'étale sur douze mois, s'appuiera sur les structures de protection de l'enfant, en occurrence les Réseaux de protection de l'enfant (RPE) et se basera sur l'utilisation d'une ligne verte qui est hébergée et gérée par la police des moeurs et de la protection des mineurs, pour signaler et dénoncer des cas de maltraitance à l'encontre d' un enfant.

Entre janvier et août 2012, plus de 1.000 cas de maltraitance ont été rapportés par les réseaux de protection de l'enfant au niveau des 27 districts de 10 régions de Madagascar.
77% des ces cas concernent la maltraitance à l'encontre des filles. Plus de la moitié de ces cas de maltraitances sont subis par les enfants de 15 à 17 ans. Les cas les plus signalés concernent la grossesse précoce, le mariage précoce, l'abandon, l'abus sexuel y compris incestueux et la négligence.

Source: Agence de presse Xinhua
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar