Alerte Infos

Maela et Laurène. Malgaches dans le coeur

Jeudi 18 Juin 2015

Laurène et Maela sont rentrées, il y a tout juste une semaine, d'une immersion d'un mois au centre socio-sportif de Tananarive, à Madagascar. Dans leurs valises, des photos, des souvenirs et un autre regard sur le monde. Et surtout l'indéniable envie de retourner, un jour, à la « Maison de Thierry ».

Maela Even et Laurène Quardon ont fraîchement débarqué, le mardi 9 juin, de Madagascar. Elles reviennent, non sans émotion, sur leur mois passé à l'autre bout du monde, dans la « Maison de Thierry ». Retour sur cette belle immersion dans le centre socio-sportif de la banlieue d'Antananarivo, un havre de paix insulaire au large de l'Océan Indien.

« Les enfants ont toujours le sourire »

Tout commence par un coup de coeur. Celui entre la jeune Quimpéroise Laurène Quardon et l'association douarneniste « Déchaîne ton coeur », formée, en 2012, par Alain et Françoise Guyader. « J'ai tout de suite accroché. Ils cherchaient des bénévoles. Maela et moi, nous cherchions une structure d'accueil », se rappelle Laurène. La belle aventure est alors lancée. Les deux jeunes femmes ont franchi le seuil de la Maison de Thierry le 13 mai. C'est là, à Tananarive, petite ville paisible située à 20 km d'Antananarivo, la capitale, que le centre a élu domicile. « Les enfants nous ont accueillies les uns après les autres en nous serrant la main ». La première difficulté, avant même de retenir leur prénom, était manifestement de les prononcer. Mais entre les petits Malgaches et les deux jeunes Bretonnes, le courant est très vite passé. « Avant le début des cours, à 13 h, on proposait des activités, des puzzles, des jeux de société. Puis, on les accompagnait pendant leurs cours de français ou les activités sportives ». La Maison de Thierry, c'est tout un rituel. La Quimpéroise parle de l'habituel goûter du mercredi après-midi, des compétitions athlétiques du samedi, de la bonne humeur ambiante quotidienne.

« Le français, une langue rarement enseignée »

« Accueillants, adorables, géniaux ». Les compliments vont crescendo. L'étudiante en assistante sociale explique : « Les enfants ont toujours le sourire. Même si à côté de ça, ils n'ont pas grand-chose. Ils ont envie d'être là et ça se voit ».

Grâce à Annie, professeur de français, et à la précieuse aide des deux jeunes stagiaires, les enfants ont bénéficié d'un soutien scolaire privilégié. « Ils étaient classés par âge, par petits groupes de 15, ce qui était vraiment génial par rapport aux autres écoles qu'on a pu visiter. En classe de maternelle, ils sont parfois jusqu'à 70. Sans compter que même si le français est théoriquement au programme, en pratique, dans les écoles, il n'est que très rarement enseigné ».

« Loin de notre société de consommation »

En dépit de la barrière de la langue, les deux étudiantes ont créé des liens du coeur inébranlables. « Les Malgaches sont beaucoup plus débrouillards, ils ont une autre manière de voir les choses. Là-bas, rien ne se jette, tout se recycle. Ils s'occupent eux-mêmes du ramassage des déchets. On est bien loin de notre société de consommation où tout nous tombe sous la main », confie Laurène. Comme Maela, elle a encore la tête ailleurs. Elles avaient tout juste commencé à s'habituer à la vie malgache. Au soleil qui se lève à 4 h du matin. Aux lettres qui ne se prononcent jamais. Aux riveraies, aux petites échoppes et aux zébus. « Un mois, au final, c'est bien trop court... On serait bien restées quelques mois de plus ».

Source : letelegramme.fr
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar