Alerte Infos

Mai 72 : quels changements, 39 ans après?

Samedi 14 Mai 2011

Alain Ramaroson n’a pas déposé de gerbe de fleurs cette année...
Alain Ramaroson n’a pas déposé de gerbe de fleurs cette année...
Lutter pour une meilleure éducation, adaptée aux réalités malgaches.

L’Hôtel de Ville originel (archives)...
L’Hôtel de Ville originel (archives)...
Tels étaient les idéaux de nos « soixante-douzards » voici 39 ans. Aujourd’hui, que reste-t-il des objectifs prônés à l’époque ? Qu’est-ce qui a changé, par rapport aux revendications décriés sur cette Place du 13 Mai ?

D’emblée, rappelons que lors de l’inauguration de l’Hôtel de Ville reconstruit, le 11 décembre dernier, Andry Rajoelina avait proclamé de rebaptiser le lieu « Kianjan’ny Fifankatiavana », Place de l’Amour réciproque ».


L’Hôtel de Ville en mai 1972, début de la légende des lieux (archives)...
L’Hôtel de Ville en mai 1972, début de la légende des lieux (archives)...
Le fait est que jusqu’à maintenant, et encore plus à cette date anniversaire (hier), personne n’arrive à nommer autrement que « Place du 13 mai » l’esplanade devant l’Hôtel de Ville.

Il est vrai que la clôture qui l’entoure n’inspire pas particulièrement l’amour, quand bien même le bassin aquatique continue à attirer les passants, de jour comme de nuit.

Cela étant, aucune modification notoire n’a été réalisée en ce qui concerne les changements réclamés ce samedi 13 mai 1972, il y a 39 ans. L’éducation demeure problématique, tant dans son contenu qu’en ce qui concerne les enseignants.

Quant au néo-colonialisme décrié à l’époque, bien des observateurs estiment qu’il est omniprésent, de par l’influence - pour ne pas dire l’ingérence - de la communauté internationale sur les questions économiques et politiques du pays.

Les acteurs politiques de ces moments forts de l’histoire de Madagascar, à l’époque plus ou moins jeunes, respectent l’interdiction d’accès à l’endroit, en particulier hier.

En effet, des incitations à provoquer l’incendie volontaire des lieux avaient été prononcées du côté du Magro Behoririka, aussi, les services de sécurité ont été présents durant la journée.


Le nouvel Hôtel de Ville inauguré le 11 décembre 2010...
Le nouvel Hôtel de Ville inauguré le 11 décembre 2010...
Des gens comme Me Willy Razafinjato appelé Olala, ou Alain Ramaroson ont fait partie des jeunes meneurs de mouvements pour contester la fusillade des FRS - Forces Républicaines Spéciales.

La Place est alors devenu le symbole du changement de régime, en 1991, en 2002, et dernièrement il y a deux ans en 2009.

Depuis, Alain Ramaroson avait déposé des fleurs sur cette Place, en souvenir des morts pour la Nation, mais il s’est néanmoins abstenu hier, pour des raisons de sécurité. Nombre de ces gens sont de respectables quinquagénaires, toujours vifs et participent toujours à la vie nationale.

De plus, le lieu est considéré comme symbolique, et ne peut encore être débaptisé dans l’inconscient collectif. Mais concrètement, à part renverser les régimes, qu’avons-nous gagné, sur cette Place du 13 Mai 1972 ?
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar