Alerte Infos

Membres CENI : trois jours entre Ambatomainty et Morafenobe

Vendredi 4 Février 2011

CENI : "rectifier les erreurs relevées durant le référendum de novembre 2010"...
CENI : "rectifier les erreurs relevées durant le référendum de novembre 2010"...
Etre Commissaire électoral au niveau national n’est pas une fonction de tout repos ! Durant ce mois de janvier 2011 en effet, la plupart des membres de la CENI - Commission Electorale Nationale Indépendante – ont sillonné les régions de l’île afin de rectifier les erreurs relevées durant le référendum de novembre 2010.

Dans ce cadre, le renforcement de capacités des membres locaux de la CENI , ou les Commissions électorales de districts, ont eu lieu. Il en a été de même en ce qui concerne les agents électoraux, ceux qui interviennent au niveau des fokontany, ceux qui procèdent directement au recensement des électeurs. Ces actions demandent du tact et de l’attention, c’est pourquoi la CENI a consacré du temps à ces opérations, tout en rectifiant sa méthodologie. La mise à jour de la liste électorale s’est effectuée au niveau régional, dans les « Centre informatique régional », occasionnant un circuit long et peu fiable, ont constaté les membres de la CENI. Aujourd ’hui la mise en place de « Centre informatique de district » permettra de raccourcir le circuit de traitement de données. Madagascar compte 119 districts, ce qui exige une logistique plus lourde. Les Commissaires électoraux, qui se sont déplacés jusque dans les localités les plus enclavées de l’île ont rencontré des difficultés d’ordre logistique, durant cette importante mission. Ainsi, James Ramarosaona, ancien président de l’ordre des journalistes, a connu 03 journées de blocage à Ambatomainty, dans le Melaky. Après avoir visité l’Itasy et le Bongolava, il se rendait dans la région du Melaky. La crue des eaux interdisait tout passage d’Ambatomainty à Morafenobe. Ce genre d’incident, que la population vit à longueur d’année, indique combien la circulation routière dans les zones rurales de Madagascar demeure encore tributaire d’infrastructures fragiles. Le Commissaire électoral Sidonie Rasoatsinampoizina, qui avait le Sud de l’île comme territoire pour sa mission, a rencontré des difficultés similaires, notamment dans la localité de Bekily, qui se trouvait inondée lors de son passage dans la zone.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar